Ben oui, c'est le printemps...

… et alors c’est comme à chaque printemps : des fois «c’est un peu compliqué», comme on dit au XXI ème siècle.

Les jours de beau soleil, les biaux jardiniers peuvent travailler, et grâce aux bandes fleuries, les auxiliaires aussi !


Après les jours de pluie, les biaux jardiniers arrivent aussi à faire certains travaux, grâce aux planches permanentes, même si dans l’allée permanente «çà gouille!».


L’avantage de la combinaison de ces deux choix agronomiques, c’est que même quand beaucoup de terre est nue parce que les engrais verts hivernants ont été incorporés au sol pour implantation d’un légume de début de saison, il reste encore des refuges pour les auxiliaires dans les bandes fleuries.

D’autres engrais verts comme le mélange du trèfle incarnat (un traditionnel de la Bresse très souvent abandonné) avec une céréale vont être broyés et incorporés «dès que la météo le permettra» pour y implanter un légume de fin de saison.

Nos essais de semis direct de graines de fleurs auto-produites restent en place, dans le but de tenter un essaimage spontanné dans les planches proches qui doivent être semées en engrais vert pluri annuel.

On ne saura que dans un an si la méthode utilisée sera plus performante que celle tentée un an plus tôt.

 

Tags: 

Catégorie: