Production

état des lieux

Juin juillet, c’est la période des grandes journées au jardin : c’est pas le moment de se prendre pour un chargé de com› efficace qui tient le site parfaitement à jour ! Ni des loooooongues digressions et explications techniques sur comment on fait quoi et pourquoi… ( un éventuel prochain article expliquera sans doute en détail ce qu’est une occultation…Les photos nécessaires sont prètes ! Mais pas le temps en ce moment ).

Ci dessous donc quelques photos pour donner des nouvelles fraiches du jardin.

Vu d’en haut, le soir, le jardin ressemble à çà :

" non seulement ça pleut, et y'a pas de soleil...

mais en plus, y’a pas de soleil, et ça pleut !!! «

Et donc «ça pousse pas».

Les paysans se plaignent toujours, surtout du temps ( bien sûr ! ).

Si on se fie aux archives de météo France, le cumul saisonnier moyen de pluies dans notre coin du 21 mars au 31 mai se situe en moyenne vers 170 mm ( 170 litres d’eau par m2 de terrain en 10 semaines, soit 17 litres chaque semaine ).

Semaine de plantations

Depuis quelques jours, le travail a été plutôt intensif.

Il y a une semaine, comme le terrain n’était pas assez réssuyé pour y faire enfin les plantations qui attendaient, nous avons commencé par planter ce qui était prévu sous tunnel : la pépinière de poireaux.

Les poireaux sont d’abord semés en petites mottes de terreau, chez un pépiniériste spécialisé en plants maraîchers ( et ne produisant que des plants bio certifiés ), notre ami Vincent.  Avant d’être mis en place définitivement un par un dans leur carré de culture, ils sont d’abord repiqués «en pépinière» pour y grossir jusqu’à la taille d’un crayon.

Dur dur

Au jardin, le sale temps continue… Jamais assez de jours sans pluie à la queue leu leu pour mener les travaux de saison jusqu’au bout. Fin de semaine dernière, les biaux jardiniers ont reçu la visite d’un couple d’amis maraichers en Isère… qui ont donc participé au repiquage des petits pois :

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2013/03_04/pois600marq.jpg

Le premier semis en mottes de petits pois, comme il n’avait pas pu être repiqué à temps pour cause de pluie, avait, lui, été «jeté».

Temps "de saison" ...

Il y a de temps en temps quelques belles journées assez ensoleillées qui réchauffent un peu nos terres encore trop froides pour que ce qui y a été planté y pousse vraiment ; et qui aident le jardin à ressuyer suite à toutes les pluies que nous avons subies régulièrement sur mars.

Les rares belles journées aident aussi à la remontée du moral des biaux jardiniers qui voient leurs jeunes plants de légume «tourner en rond» dans leurs mottes carrées en caisses sous tunnel, faute de plantation en place : peut-être que d’ici quelques jours, nous pourrons finir de préparer les planches et enfin y planter salades, oignons,épinards, petits pois, choux-rave,persil, fève…Peut-être !

L'écologie, c'est pas facile...

…quand on se pique de pratiquer !

Par exemple : nous avons eu quelques problèmes cet été avec l’intrusion d’une famille de faisans dans nos tunnels. Sans doute quelques rescapés des lâchers de la chasse de l’an dernier qui se sont reproduits «en plein champ». Ces braves volatiles semblaient apprécier nos tomates. On les comprend, mais on ne l’accepte quand même pas.

Le président de la société de chasse nous a fourni une bonne quantité de filet à volière, dans lequel nous avons taillé des morceaux suffisamment grands pour «fermer» les extrémités des tunnels concernés. Et ce fût un moyen relativement efficace d’empêcher ces visites indésirables.

Début de saison

Nous avons débuté les premières plantations en plein champ : petit pois, chou pointu, feuille de chêne, batavia blonde, épinard.

Il a donc aussi fallu remettre en service l’arrosage. A l’abri pour l’hiver, les tubes sont rangés sur une remorque, les asperseurs sur leur pied sont empilés sur une palette.

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2012/03_04/asperseurs600marq.jpg

Nous avons donc distribué tout cela dans les différents carrés de culture, connecté les tubes, branché, et ça marche … Quel plaisir !!!

Pages

S'abonner à RSS - Production