Politiques agricoles

7 novembre

«Ce qui explique que nous ayons très fortement augmenté les émissions de gaz à effet de serre (produites ou importées) par habitant en France entre 1960 et 2020, ce n’est pas uniquement l’augmentation des quantités consommées, mais l’organisation productive des biens. Pour le dire autrement, nous consommons plus ou moins la même quantité de denrées alimentaires, mais ces denrées sont produites avec beaucoup plus de transport, de pétrole, d’informatique, d’électricité, de chimie, de plastique et de publicité et beaucoup moins d’agriculteurs. Il ne suffira pas de consommer moins de biens inutiles, il faudra surtout transformer radicalement notre organisation productive en la désindustrialisant dans son ensemble. C’est remplacer tout ce qui permet socialement et matériellement la division du travail par du travail vivant. Ne transitons pas, désindustrialisons !»

Calame, Bruneau... et Gaston Couté ?

«Culs terreux» ET «Kultureux» les Biaux Jardiniers rappellent deux dates :

  • 26 juin 2021 Matthieu Calame et Jean-Christophe Bruneau parlent sur France Culture
  • 28 juin 2021 Gaston Couté ne chante plus en live depuis 110 années.

Des sons sont ci d’ssous !

Calame et Bruneau :

Gaston Couté :

La Bio : l'humain au lieu de la chimie.

Pendant que les gouvernants confirment «quoi qu’il en coûte» la casse du climat, de la Bio française, cette semaine aussi, les Biaux Jardiniers produisent, sans aide à la Bio significative (moins de 50 euros par mois…). Ils créent de l’emploi non délocalisable

en place de pollution par désherbant chimique.

FRSEA et Jeunes Agriculteurs à Dijon.

FDSEA et Jeunes Agriculteurs (qui, une fois regroupés pour les élections deviennent le syndicat majoritaire) manifestaient à Dijon :

contre l’extension des zones vulnérables, des Zones de Non Traitement riverains et la réforme de la Pac qui risquerait d’augmenter la somme (très minoritaire) des aides dépendant de la qualité des pratiques agricoles.

Loi Égalim = échec parfait.

Dans notre série «Le covid qui cache la forêt», épisode 1 «Égalim»

Constat d’échec sans appel : la quasi-totalité des indicateurs est au rouge et des reculs sont à noter. Presque aucune des ambitions et bonnes intentions déclarées en grande pompe n’ont été suivies d’effet.

communiqué et bilan => «la bibliothèque des Biaux Jardiniers» => actus de la Bio

Pages

S'abonner à RSS - Politiques agricoles