Planches permanentes

Quelques jours de printemps.

Début d’année plutôt sympathique au jardin : la météo a offert il y a peu quelques belles journées de printemps  ; plusieurs journées consécutives non seulement sans pluie mais avec assez de soleil et de vent pour que çà ressuie… alors les Biaux Jardiniers en ont profité pour réaliser les premiers travaux 2020 en plein champ.

Il y avait quelques jolis engrais verts à incorporer et un passage

Casse sur cultibutte :-))

«Vous semblez bien vous amuser, pendant vos stages d’auto-construction, mais est ce qu’ils sont vraiment solides, vos outils, hein, parce que vous apprenez en les faisant ! alors…» soulevait une intervenante lors de la première réunion publique tenue sur le thème de l’auto-construction, à Grenoble. Avait elle vraiment raison de s’inquiéter ? Peut-être…

Casse sur cultibutte

Visiteurs et "expé" roloflex.

Les vacances de Noël, chez les maraîchers, c’est la saison des escapades. Et çà fonctionne dans les deux sens : visites, et visiteurs. Les vacances de cette année n’ont pas failli à la tradition : les Biaux Jardiniers ont donc eu le bonheur de recevoir Gérard et Violaine, maraîchers dans le Maine et Loire, accompagnés de leurs filles.

Et cela a été évidemment l’occasion d’une visite complète de la ferme…

Un des 4 spécimen de prototype de roloflex auto-construit avec l'Atelier Paysan !

Çà gouille !

Jusqu’à la semaine dernière, de la pluie, il y en avait comme qui dirait «bien assez»…
Mais depuis les orages de la fin de semaine passée, on peut aller jusqu’à dire qu’il y en a trop ! Çà gouille !

Sur les planches permanentes nues ou dont la couverture végétale s’est encore peu développée, les limons fins entrainés dans les allées permanentes par les pluies gardent la trace du passage des biaux jardiniers d’autant que les allées venaient de recevoir un petit passage de bineuse :

planches permanentes + engrais verts, c'est super...

La semaine dernière, il y a eu plusieurs belles journées.
ah ah ah «belles» journées… ah ah ah, çà veut dire quoi cet adjectif qualificatif subjectif ? Et bien, pour faire simple, une belle journée, c’est quand il fait le temps que professionnellement, le paysan aurait souhaité qu’il fasse, et que çà le fait…
Exemples:

Guichen

Le biau jardinier a donc comme prévu consacré quelques jours à la foire » la terre est notre métier » de Guichen (35).

Le but était d’y faire la promotion de l’auto-construction sur un stand et lors de conférences et démonstrations sur le terrain. Christophe ( voir article du 9 octobre ) avait conditionné son cultibutte de façon à ce qu’il tienne gentiment sur une palette dans son fourgon, et fasse ainsi sans encombre les 100 kilomètres entre son lieu de travail et son lieu «d’exposition».

Agnès et Christophe nous écrivent

Agnès et Christophe sont maraîchers bio en Mayenne, nous les avons rencontrés par l’intermédiaire de ce blog. (lien ici ).

Ils viennent de nous envoyer le compte-rendu de la journée technique organisée chez eux sur le thème de l’auto-construction et de la culture en planches permanentes.

 Le biau jardinier leur laisse la parole :

Pages

S'abonner à RSS - Planches permanentes