OGM

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le fauchage d'OGM...

…sans oser le demander…

Seuls 14 faucheurs volontaires sur une soixantaine de participants étaient convoqués au

tribunal de Dijon mardi 5 septembre dernier pour la neutralisation en novembre 2016 et janvier 2017 d’essais menés par la coopérative agricole Dijon Céréales de colza OGM muté pour être rendu tolérant à herbicide (*).

Voiles de protection : test de nouveaux usages.

Pour protéger du froid leurs légumes de plein champ, les Biaux Jardiniers utilisent des voiles en polypropylène non tissé, très légers ( <20 grammes / m2) dont ils recouvrent horizontalement les planches de culture. Ça ne suffit bien évidemment pas toujours, mais c’est un bon outil.

Pour lutter contre certains insectes ravageurs des cultures, les Biaux Jardiniers utilisent aussi le même type de technique : le voile non tissé, ou dans d’autres cas le filet à maille tissée (lien). Exemple :

Ce que les « Monsanto Papers » révèlent du Roundup

La justice américaine a déclassifié des correspondances internes de la firme. Dès 1999, cette dernière s’inquiétait du potentiel mutagène du glyphosate.

LE MONDE ECONOMIE | 18.03.2017 à 06h44 • Mis à jour le 18.03.2017 à 07h19 |Par Stéphane Foucart

Colza OGM, les faucheurs volontaires en action

Communiqué de presse.

Lundi 28 novembre matin près de Dijon, soixante-dix Faucheuses et Faucheurs Volontaires ont neutralisé deux plate-formes d’essai de colza contenant des variétés rendues tolérantes à des herbicides (VrTH) issues de mutagénèse, une technique définie comme OGM par la directive européenne 2001-18, mais exclue de son champ d’application, ce qui exempte ces variétés de toute évaluation, traçabilité et étiquetage. Ces OGM se retrouvent donc cachés dans nos champs et nos assiettes.

Nous sommes aussi intervenus sur une plate-forme d’essai de Dijon-Céréales et leur avons livré une partie de notre récolte.

Reportage de FR 3 Bourgogne 28 11 2016

Communiqué de presse des Faucheurs Volontaires

Les Faucheurs Volontaires d’OGM ont procédé à la destruction d’une parcelle de plus de 3 ha, de semences de tournesols rendus tolérants aux herbicides ( Variété rendue Tolérante aux Herbicides : VrTH), située dans le département des Pyrénées Orientales, sur la commune d’Elne, route du Bocal du TECH.

Depuis 2013, l’entreprise NIDERA loue des terres aux agriculteurs pour y cultiver des semences de tournesols préparant des hybrides VrTH destinés à être semés dans toute la France.

OGM ou démocratie ???

 
Par AFP le

Sept organisations, environnementales ou représentantes du monde agricole, ont accusé lundi le Haut conseil des biotechnologies (HCB) de «censure» et décidé de boycotter cette instance chargée de fournir une expertise aux pouvoirs publics, notamment sur les OGM.

Audition

Il y a peu, le biau jardinier était convoqué en gendarmerie pour audition lui signifiant qu’il était interrogé avec le statut de «mis en cause» dans l’action de neutralisation des parcelles d’essai officiel de colza rendu tolérant à herbicides par modification génétique.

Cette action avait été menée par le collectif des Faucheurs Volontaires sur le site du GEVES ( Groupe d’Études et de contrôle des Végétaux et Semences), à La Pouèze (Maine et Loire).

C'est le printemps, le colza OGM veut fleurir...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Fauchage de parcelles d’essai de colza au GEVES (49 La Pouëze)


Pour un moratoire sur la culture et les essais de Colza et Tournesol rendus tolérant à un herbicide.


Angers, le 5 Avril 2015 –

Crash technologique...

Le biau jardinier avait fait plein de ( belles ) photos pour montrer aux mangeurs de ses légumes bio ( et aussi aux autres visiteurs de ce blog ) ce qui se passe au jardin ces jours ci. Mais…aaaaargh… crash technologique… défaillance de la batterie de l’appareil photo…adieu veaux, vaches, cochons, couvées, semis de panais qui lèvent, adieu butineurs sur coquelicot, adieu occultation du carré de carotte…

Pages

S'abonner à RSS - OGM