Météo

Juillet pluvieux

«Les paysans se plaignent touours de la météo».

Le Biau Jardin de Grannod a reçu, et pas uniquement dans son pluviomètre mais aussi en terre, quasi autant d’eau sur le seul  mois de juillet qu’entre le 1er mars et le 30 juin.

Comme l’écrivent avec humour nos amis québécois du Vallon des Sources ( lien ) ( qui ont reçu 231 mm de pluie sur le seul mois de juin ! )  » C’est beaucoup plus qu’il n’en faut pour rendre un agriculteur heureux. »

 

Petit résumé des chapitres précédents

Depuis deux / trois semaines, il s’est passé pas mal de choses au jardin :

les biaux jardiniers ont biné toutes les cultures, par exemple les planches de cèleri-rave

http://ahp.li/3a73eefc3cabab4da268.jpg

avec une vieille et trop large ( 7 rangs… ) bineuse à betterave  achetée d’occasion il y a quelques années. Le biau jardinier l’avait démontée et réduite pour l’adapter à son petit format de planche permanente.

http://ahp.li/5a6decae342bb95a4bac.jpg

" non seulement ça pleut, et y'a pas de soleil...

mais en plus, y’a pas de soleil, et ça pleut !!! «

Et donc «ça pousse pas».

Les paysans se plaignent toujours, surtout du temps ( bien sûr ! ).

Si on se fie aux archives de météo France, le cumul saisonnier moyen de pluies dans notre coin du 21 mars au 31 mai se situe en moyenne vers 170 mm ( 170 litres d’eau par m2 de terrain en 10 semaines, soit 17 litres chaque semaine ).

Dur dur

Au jardin, le sale temps continue… Jamais assez de jours sans pluie à la queue leu leu pour mener les travaux de saison jusqu’au bout. Fin de semaine dernière, les biaux jardiniers ont reçu la visite d’un couple d’amis maraichers en Isère… qui ont donc participé au repiquage des petits pois :

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2013/03_04/pois600marq.jpg

Le premier semis en mottes de petits pois, comme il n’avait pas pu être repiqué à temps pour cause de pluie, avait, lui, été «jeté».

Grêle + 6 jours...

Un impact de grêle, c’est un choc violent sur le légume. Mais le pire, c’est la suite :  de la pourriture, plus ou moins rapidement…

Sur les haricots, c’est assez lent… mais l’oeil exercé des biaux jardiniers voit bien que ça n’est pas la peine de les cueillir si l’on ne veut pas qu’ils pourrissent dans le bac à légumes des abonnés aux paniers :

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2012/07_08/60028harricotsmarq.jpg

Laisser aller

Un peu de laisser aller peut parfois être nécessaire, donc les biaux jardiniers se lachent ci dessous :

et ben, pour une météo de merde, et ben c’est une sacrée foutue météo de nom de Dieu de merde ! etc… etc…

 

Pages

S'abonner à RSS - Météo