Lutte biologique

Crue, lutte bio, et début de saison.

Voilà un bon moment qu’il pleut, en Bresse comme dans le Jura : les biefs débordent, la Seille déborde et envahit «la prairie». C’est de saison… Les parcelles juste en dessous du jardin sont en partie recouvertes. L’eau n’arrive pas très loin de la haie :

La Seille "sort de son lit".

Depuis le haut du jardin aussi on voit que toute la prairie est sous l’eau :

"macro plus" ? ! ?

On pourrait croire, mais non : Macro plus, çà n’est pas le nom de code d’une opération de James Bond. Ni le doux nom d’une recherche menée par un organisme scientifique plus ou moins public tentant la manipulation génétique d’un poisson bien connu visant à en augmenter la taille des filets.

Macro plus 2015 2017, c’est le nom d’un Appel à Proposition de Recherche ( APR ), coordonné par le GRAB d’Avignon ( Groupe de Recherche en Agriculture Biologique ), défini ainsi par la Sérail ( la station d’expérimentation Rhône - Alpes information légumes basée à Brindas LIEN ) dans une récente brochure :

Les foins, c'est planant

Il y a quinze jours, Christine Gretener et Guy ( lien ) sont venus faire les foins de nos prés.

Et qui dit herbe fauchée et andainée, dit sol découvert. Et qui dit sol découvert dit rongeurs dérangés et visibles de loin. Résultat : milans noirs et buses variables ont pas mal plané au dessus de notre ferme. Leur visite ne devait pas être complètement gratuite…

Et par chance, Jean-Paul, un des mangeurs locaux de nos paniers, était sur place, avec évidemment son matériel dans l’auto ( c’est un pro ! ). Résultat ci dessous :

Petit résumé des chapitres précédents

Depuis deux / trois semaines, il s’est passé pas mal de choses au jardin :

les biaux jardiniers ont biné toutes les cultures, par exemple les planches de cèleri-rave

http://ahp.li/3a73eefc3cabab4da268.jpg

avec une vieille et trop large ( 7 rangs… ) bineuse à betterave  achetée d’occasion il y a quelques années. Le biau jardinier l’avait démontée et réduite pour l’adapter à son petit format de planche permanente.

http://ahp.li/5a6decae342bb95a4bac.jpg

Tournée des popotes

Lors du week-end de Pentecôte, les biaux jardiniers ont fait, avec Nadine, qui est technicienne d’essai en station légumières un petit tour du jardin, comme invitation à l’apéritif pendant que «ça » mijotait…

 

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2013/05_06/13_05_28_600_vue_observation.jpg

 Il s’agissait principalement d’essayer de repérer l’état d’avancement des populations d’auxiliaires. Comme il fait assez froid, ils ne se développent pas très vite ; nous n’avons donc pas vu tous ceux que nous espérions rencontrer.

Un monde impitoyable

Guerre sous une feuille de concombre…

De couleur vert à vert/noir, des pucerons. Qui piquent la feuille du concombre pour se nourrir de sa sève. Ce qui n’est pas bon du tout du tout pour le concombre; c’est donc mauvais aussi pour le producteur de concombre; et pour le consommateur de concombre.

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2011/juillet_aout/aphido600marq.jpg

De couleur orange, les larves d’une cécydomie prédatrice de pucerons, poétiquement nommée Aphidoletes aphidimyza.

Engrais verts

La partie du jardin sur laquelle nous cultiverons des légumes en 2012 avait reçu du fumier de bovin au mois de mai (lien). Il avait été incorporé grossièrement avec des outils à dents. 

Puis nous y avions semé début juin un engrais vert qui s’est très bien développé grâce au retour des pluies.

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2011/juillet_aout/ev600marq.jpg

 

C’est un mélange de plusieurs plantes :

Pages

S'abonner à RSS - Lutte biologique