Hors sujet

La vacance de Monsieur Hulot

Extraits choisis de ce qui a été dit dans l’poste hier mardi.

« Je ne comprends pas que nous assistions globalement les uns et les autres à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme la neige au soleil, et ce n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire. Et surtout (…) on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique marchand qui est la cause de tous ces désordres. (…) 

(…) Est-ce que j’ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité ?  (*)

"Y'a pu d'saison" ?

En ce 21 août, et sur le thème de la saisonnnalité, mais dans la série «Hors sujet» des articles «Anniversaire», le Biau Jardinier propose deux photos (dont il prie ses lecteurs de l’excuser d’ignorer l’auteur).

Le Biau Jardinier prie ses lecteurs de l'excuser d'ignorer le nom de l'auteur de cette photo.

Et il «distancie» en recentrant sur l’agriculture et ses saisons, et en soumettant une question : un printemps peut il se prolonger au delà du 21 juin ???

"Commémoration de cinquantenaire hors sujet."

En notre triste époque de commémorations obligatoires, seule façon semble-t-il de diffuser l’histoire, de faire connaître et comprendre le passé, le chargé de comm› du Biau Jardin de Grannod cède, à sa façon, aux six reines de la mode en ce mois de juin 2018.

Pierre Beylot

Henri Blanchet

Gilles Tautin

 

Les quater vingts z'ans d' Bernard

Le week end dernier, c’était l’anniversaire du biau jardinier. Et oui !

Bien sûr, et tout le monde le dit : il ne les fait pas…!!!

Mais il fallait cependant arroser çà dignement…

Les biaux jardiniers sont donc allés en amoureux à Meung sur Loire (Loiret) pour y fêter un autre anniversaire : les 80 ans de Bernard Gainier.

Scan de vieux papiers pour ne jamais oublier.

Il y aura cette semaine 30 années, une équipe de barbouzes de l’état français ( pour rappel, à l’époque F.Mitterand président, L.Fabius premier ministre, C.Hernu sinistre de la démence nationale ) organisent et commettent un attentat terroriste dans un pays étranger, contre l’association écologiste et non-violente Greenpeace, tuant un photographe (Fernando Pereira)  et coulant le Rainbow Warrior en campagne de protestation contre les essais nucléaires français.

Journaux de l’époque :

magazine Greenpeace

Pages

S'abonner à RSS - Hors sujet