Bocage

Recylage et sur-équipement

Il y a une vingtaine d’années, l’ami Jean-Louis avait récupéré les fourches et le mât d’un chariot élévateur au moteur hors d’usage. Et il avait adapté ça au vieux Massey. Ca allait… mais il ne fallait pas craindre !  Le nouveau tracteur, plus stable, plus précis,  est nettement mieux adapté à ce genre de sport.

En y fixant solidement un pallox, on se trouve avec quasi une nacelle !

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/pages/nacelle600marq.jpg 

Les deux bouts du bois

Il avait prévu d’être chez nous jeudi.
Mais sa tournée s’est passée plus vite que prévu et il est arrivé mercredi en fin de matinée; ce qui a rajouté un peu de piquant à la journée consacrée à la livraison aux amapiens de Lyon…

Bernard Joos est exploitant forestier et entrepreneur de travaux dans le Morvan. C’est un petit peu loin de la Bresse, mais en se groupant à plusieurs utilisateurs de chaudière automatique à bois plaquette, nous nous sommes organisés pour avoir besoin de faire broyer du bois à peu près en même temps. Ce qui a justifié le passage de Bernard Joos et son matériel dans le cadre d’une tournée qui desservait aussi le centre du département (à l’aller) et le sud de la Cote d’Or (au retour).

 

Vacances de Noël



Ceux de nos abonnés de paniers qui sont venus jusque dans nos campagnes visiter notre biau jardin le savent : pour que les légumes poussent correctement, notre jardin est drainé.

Mais drainé écolo…

…au lieu que les eaux collectées par le drainage soient envoyées direct au fossé puis au bief, puis à la Seille, etc… elles sont stockées dans le bassin de rétention que nous avons créé dans un pré humide juste en aval du jardin. Ce bassin n’est raccordé à aucun fossé. Seuls deux trop pleins entrent en service en saison humide et répartissent l’eau dans le reste de la parcelle humide, mais toujours sans rejoindre le bief. Ainsi, le total de l’eau, dont le cycle a été accéléré par le drainage du jardin, est ensuite ralenti dans la zone humide.

Pour entretenir la haie de l'amitié ...

… c’est ainsi que la guillamap a présenté le cadeau qu’ils nous ont promis cet été pour arroser 30 ans de maraîchage bio … alors au cours de l’été et l’automne, nous avons préparé une quinzaine de trous de plantation …
…et la belle collectiion d’arbres nous a été livrée lors de la  distribution de mercredi dernier :
Calville rouge, transparente de Croncelles,beurée, comice, sanguine, mirabelle, reine-claude, etc.. etc.. Même un néflier, et des sorbus ( torminalis et domestica ).

 
Il faisait beau ce week-end
 
Nous en avons profité pour les planter sans attendre dans le pré-verger.

Myrobolan


Important changement dans les haies bocagères que nous avons plantées un peu partout sur notre ferme : depuis une semaine, le prunier myrobolan fleurit. C’est, avec le prunellier ( ou épine noire )  -Prunus spinosa- une des essences locales à la floraison la plus précoce dans les haies champêtres.

Le prunier myrobolan ( Prunus cerasifera ) sert de porte greffe fruitier.  Son bois et son écorce ressemblent au merisier. Il donnne une grande quantité de prunes de différentes couleurs ( du jaune au rouge ) quand les dernières gelées de printemps l’épargnent en période de nouaison… On en extrait à la vapeur un excellent jus de prune qui se boit avec de l’eau, ou un bon crémant de Bourgogne ( avec modération, évidemment).




Vacances de Noël studieuses ...




Il y a eu de très belles journées peu avant Noël…
Et puis Nadine est venue quelques jours…


Alors, on en a profité pour planter une nouvelle haie.

Le terrain avait été préparé progressivement depuis l’été, le paillage avait été posé  en novembre, le pépiniériste avait livré les plants la semaine précédente et on les avait tout de suite mis en jauge.
A quatre,le travail s’est échelonné sur 3 jours



Et quelques jours après, il est tombé de l’eau du ciel pour un bon arrosage.

Entretien des haies

Quand les feuilles des arbres sont tombées, c’est le début de la saison des tronçonneuses, et sur notre ferme jardinière, les haies sont nombreuses.
Il y a les anciennes, qui n’ont besoin que d’être entretenues, de façon écologique bien sûr, 
il y a les nouvelles, que nous plantons au fil des ans, et qui doivent être entretenues elles aussi.

En ce moment, nous travaillons sur l’ancienne haie en bordure de notre bâtiment agricole.

Haies bocagères et couleurs de saison...




Les haies bocagères plantées par nous sur notre ferme jardinière servent bien sûr à faire notre possible pour limiter l’intrusion chez nous des pollutions agricoles ( souvent  subventionnées ) du voisinage…



Elles favorisent la biodiversité, par exemple en nourissant de leurs fruits les oiseaux l’hiver, à la condition bien sûr , d’accepter de ne tailler qu’au bon moment…



Les haies anciennes déja présentes et entretenues nous apportent en plus le privilège d’un magnifique orme ayant résisté à la graphiose…

Pages

S'abonner à RSS - Bocage