Bâtiment

La galère du poireau.

Le poireau, c’est un «légume galère» non seulement parce que sa culture est longue et facilement victime de maladies et parasites «difficiles» en Bio, parce que sa récolte n’est pas vraiment confortable, mais surtout son épluchage manuel pour la vente, c’est long…. LONGLONG !! Même si çà se fait dans une position assez ergonomique et dans l’ambiance confortable du bâtiment, on adore… quand c’est fini !!!

Les schtroumpfs plument les poireaux.

Immobilier ou mobilier ?

Un genre d’ovni-qui-ne-sait-pas-voler est arrivé récemment sur la ferme. Et qui va bien faciliter la vie lors des livraisons de paniers aux abonnés.

En effet, les Biaux Jardiniers avaient utilisé la réflexion autour de l’agrandissement du bâtiment bioclimatique par la chapelle (chantier de cet été) pour réorganiser aussi les circulations et manutentions afin de les adapter au mieux à leurs nouvelles conditions.

"Fin de chantier"

Il y a eu cette semaine une «fin de chantier» : l’agrandisement du local de préparation et la fermeture du bâtiment-chapelle : les Biaux Jardiniers en sont bien contents ! Deux «équipes» ont travaillé en parallèle puisqu’il a fallu fabriquer tout çà «en même temps» lors d’un chantier métallerie et d’un chantier ossature bois.

Les Biaux Jardiniers font du légo... mais pas que !

Cette semaine, les Biaux Jardiniers ont fait les aménagements intérieurs du bâtiment-chapelle, dont du légo. Et «en même temps», ils ont entretenu leur jardin, récolté la variété la plus précoce d’oignon jaune de garde, ce qui n’a pas été très facile puisqu’il a fallu l’arracher entre deux orages, (une année de sécheresse…), et le ramasser le jour de la visite d’une journaliste locale (voir article ICI)

Chantier-chapelle et jardin : la saison continue

Sommaire

Cette semaine aussi, et «en même temps» que les divers préparatifs de «les 40 ans de Bio des Biaux» qui va fêter dignement l’anniversaire et la transmission de la ferme, les Biaux Jardiniers ont… jardiné… et continué le chantier chapelle. Ils avaient au programme la couverture par un film blanc et la pose du bardage en bois de douglas qui avait été commandé à une scierie jurassienne proche.

Couverture

Pour cet épisode du chantier, la nacelle utilisée lors du montage de la structure et à la pose des profils de fixation de la bâche

Maraîchage et chantier "en même temps"...

«En même temps» qu’à la production des légumes, les Biaux Jardiniers, travaillent aussi depuis mi-juillet à la construction d’un bâtiment - chapelle. C’est une aventure en plusieurs épisodes : après démontage et transport (lire ce chapitre ici) il fallait se lancer dans le terrassement. Et notamment raccorder l’évacuation des eaux pluviales au système déja existant.

ce qui a été rapidement réalisé à la mini-pelle. Le Biau Jardinier a calé manuellement au fond

Restrictions, maraîchage et chantier...

Çà y est : nous sommes maintenant en période de restrictions d’arrosage. Comme l’année dernière… comme il y a deux ans… comme il y a quatre ans… Les Biaux Jardiniers essaient de s’adapter à ces évolutions… (en espérant que les légumes aussi !). Notamment depuis ce printemps par l’automatisation de toute l’installation d’arrosage. Les engrais verts de sarrasin ont commencé leur floraison

Pages

S'abonner à RSS - Bâtiment