Chou-fleur

À la cuisine.

Cru.

En sauce yaourt.

On mange les fleurettes crue simplement lavées en les trempant dans des sauces yaourth épicées avec les herbes de son choix.

Tartare.

On mixe 5 fois de chou fleur pour une fois de carotte pour en faire une grosse semoule. On ajoute un peu de poudre de noisette. On mélange avec 2 c à s d’huile de colza et autant d’olive, le zeste et le jus d’un citron, du peril haché.

Taboulé.

On râte les fleurettes en semoule. On mélange avec des herbes ciselées (menthe, persil, coriandre, ciboulette) un oignon hâché, 15 cl de jus de citron, 20 cl d’huile d’olive. On laisse 6 heures au froid avant de se régaler.

Utilisation des feuilles.

On coupe les côtes en tout petits bouts, on cisèle les feuilles. On utilise ce mélange comme condiment sur une salade, une céréale cuite, une étouffée de légumes.

Cuit.

Cuisson vapeur.

On  sépare les fleurettes du chou-fleur pendant qu’on met l’eau à chauffer dans le cuit vapeur. Dès qu’il y a de la vapeur, on met à cuire 5 minutes au plus 6. On sert avec un petit morceau de beurre salé.

Salade tiède.

On prend la recette ci dessus. On laisse tiédir le temps de faire une vinaigrette. On  peut rajouter, haché menu : un peu de persil. Ou de ciboulette, Ou d’estragon. Ou de feuille de fenouil.

Au jardin.

chantier en cours…