1979 - 2019 : 40 ans de Bio... et la suite !

Le Biau Jardin de Grannod, c’est

  • une aventure agricole démarrée en BIO en 1979 par Pascal,
  • la réinstallation à Sornay en 1996 de Françoise et Pascal,
  • l’installation de Matthieu en 2016 à le retraite de ses parents.
  • et la transformation du contrat saisonnier de Charline en un CDI cette année 2019.

En BIO depuis 1979 + ferme transmise + Matthieu, jeune paysan installé = çà se fête, non ? 

  • Rendez-vous les 16 et 17 août pour «tout un programme» autour de l’agriculture biologique et les énergies renouvelables : démonstrations, partage de connaisances, moments gourmands, musicaux et festifs.
  • Puis en automne, cinq soirées film / rencontre sur l’agriculture, dont une vidéo auto-construite au Biau Jardin de Grannod,
  • et le 14 octobre une journée technique pour professionnels, animée par les acteurs de développement du maraîchage biologique.

Le but de cette page est de donner le maximum d’informations à qui en a besoin.

Pour faciliter la recherche la table des matières très détaillée permet d’accéder directement à un point précis.

Tout un programme

qui a été mis sous forme de dépliant par Victor, merci à lui !!!

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir !

Cliquer pour agrandir

Vendredi 16 août 13 h 30

Cliquer pour agrandir

Samedi 17 août 13 h 30

Cliquer pour agrandir

Samedi 17 août 17 h 30

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

 

À La Grange Rouge…

Cliquer pour agrandir

Le 14 octobre au Biau Jardin

Cliquer pour agrandir

Encore plus d’infos sur…

Visites et démos du 16

Bâtiment bioclimatique

La conception BIOCLIMATIQUE du bâtiment permet de le chauffer uniquement par des énergies renouvelables et locales ET de n’avoir pas besoin de climatisation l’été grâce à sa conception et son inertie. Une base solaire - avec stockage intersaisonnier des calories estivales - est complétée par une chaudière bois plaquette automatique. On peut faire ICI une visite virtuelle du bâtiment qui a été conçu en collaboration avec Jean-Paul Depardon (thermicien Best Énergétique) et Marc Dauber (architecte).

C’est Jean-Paul (Best-Énergétique) qui a assumé tout le calcul de dimensionnement du plancher chauffant basse température comme le couplage entre les différentes sources de chaleur, et les différents usages.

Chaudière solaire

Les capteurs solaires du bâtiment bioclimatique des Biaux Jardiniers ont été installés par Jean-Pierre Bresson, premier artisan solaire de Bourgogne Franche-Comté, qui a créé son entreprise  Jura Énergie Solaire en 1980.  Les Biaux Jardiniers avaient fait sa connaissance dès ces époques, lors de l’aventure de la serre solaire bioclimatique qu’ils ont auto-construite sur leur première ferme, à Moroges, pour y développer la production de plants de légumes et d’aromatiques.

Militant solaire «écolo» ET concret, Jean-Pierre Bresson est co- fondateur de

  • TECHNOSOLAR (l’association nationale des installateurs et ensembliers photovoltaiciens et thermiciens solaires). Technosolar, c’est trente entreprises artisanales et PME décidées à faire des énergies renouvelables la plus grosse part de leur activité, voire la seule part, suivant des critères bien définis. On peut accéder au site de Technosolar par ICI
  • AJENA  (l’association jurassienne pour les énergies nouvelles et alternatives). On peut accéder au site de l’AJENA par ICI

À la fin des années 90, c’est donc tout naturellement avec Jean-Pierre Bresson et son équipe qu’ont été réalisées les installations solaires du bâtiment bioclimatique de Sornay.

le du bâtiment

Les capteurs thermiques alimentent aussi un stockage inter-saisonnier des calories produites en excédent l’été.

stockage intersaisonnier de chaleur solaire

Chaudière bois

C’est tout naturellement aussi que nous nous sommes tournés vers Philippe Gondry (à l’époque entreprise Systera) pour une chaudière bois plaquette automatique de marque Hargassner. D’autant plus que c’est, conformément à nos (tout) petits besoins de chauffage, la chaudière la plus petite (20 KW) de la marque. Ce qui, encore une fois, prouve que rien n’empêche une petite ferme d’installer des matériels performants, fiables et n’apportant aucune contrainte à l’usage  (des technologies effectivement adaptées…) bien que «le buzz» tende viralement à assimiler automatismes et efficacité aux «gros besoins» et aux «grosses fermes» !

Le fonctionnement (automatique) de la chaudière est géré par une armoire de programmation, dont Philippe explique les détails de réglages à l’entreprise de plomberie Bêche, et au thermicien (Best-Énergétique).

L’alimentation automatique en plaquette est assurée par deux vis sans fin, la sécurisation par un système de chute plus un clapet anti-retour

Et depuis quasi 20 ans, même pas besoin d’une alumette pour la démarrer… et çà tourne comme une horloge !

Le décendrage se fait «tout seul». Seule contrainte manuelle, à peu près une fois par mois : vider le cendrier… (une production de cendre minuscule, largement insuffisante hélas pour alimenter le jardin d’un maraîcher… ce qui prouve très heureusement l’excellent rendement de la combustion !) La «contrainte» de nettoyage disparait d’ailleurs sur les modèles actuels, grâce à un automatisme «adapté» comme Jean-Bernard,

Le technicien Hargassner répondra aux questions.

le technicien Hargassner pourra l’expliquer de vive voix le 16 août.

On comprend donc pourquoi en 2015, Philippe Gondry (au centre à G, et Mr Mme Hargassner (à D) aient pu fêter leur 10 000 ème chaudière vendue en France par Hargssner France.

Quelques chaudières en France en 1999, 10 000 en 2015

L’installation chaufferie a été réalisée par Gérard et Laurent Bêche, plombiers chauffagistes à Frontenaud 71. Vingt ans plus tard, toujours pas une fuite… Laurent sera présent pour répondre à toute question.

La petite chaufferie bois plaquette des Biaux Jardiniers a été réalisée par, de GàD (1) bureau d’études Depardon Best-Énergétique (71) (2) Philippe Gondry (07) importateur chaudière autrichienne Hargassner, (3 et 6) chaufferie plomberie Bêche (71), (4 et 5) plaquette forestière De Chaignon (71).

Bocage et plaquette

Entretien : D’arbrazed

L’entretien différencié sur les conseils de D’arbrazed permet de conserver des arbres d’avenir ainsi que l’effet bocage des haies

tout en récoltant assez de ces bois de petits et moyens volumes pour les valoriser par le déchiquetage en plaquette. La taille des têtards pour récolte de leurs branches et sauvegrde du tronc,

ou l’élagage des arbres isolés pour sécurisation de leur voisinage (notamment chez nous maraîchers, des tunnels)

sont autant d’occasions de produire du bois de petite et moyenne grosseur.

Et on produit ainsi de l’énergie pour les besoins de la ferme… la «charge» de l’entretien des haies se transforme donc en «crédit» de calories! Qui parle «d’écologie punitive» ???

Manipulation : Grebert TP

Grebert TP présentera le lamier qu’il utilise avec sa pelle à chenille pour les travaux d’élagage

À noter que l’utilisation de la pelle à chenilles permet

  • de mieux respecter le sol grâce à la largeur des chenilles, contrairement aux roues (assez étroites) de nos (petits) tracteurs maraîchers
  • de manipuler des bois de grande longueur, donc gain de temps à la récolte comme à la manipulation au transport et au déchiquetage.

Grebert TP

Déchiqueteuse : Drivon

Didier Drivon fera une démonstration de déchiquetage un peu comme sur la photo ci dessous, mais avec sa nouvelle déchiqueteuse!

Remplissage nettoyage : Grebert Manutention

En démo vendredi 16 août, transfert de plaquette, et nettoyage mécanisé avec les matériels proposés en location par Grebert Manutention.

_____________

On peut trouver des «reportages» concernant la gestion bocagère du bois de chauffage au jardin…

Animations, conférences du 17

Ludivine Alligier

«Venez découvrir le croquis rapide en dessinant au jardin, à la manière du carnet de voyage ! Dessiner est beaucoup plus facile que vous l’imaginez… Le matériel nécessaire sera fourni.  Donc si vous vous dites :
« Le dessin c’est trop dur »
« Il faut du talent »
« Je ne suis pas capable de faire ça »
Et bien écoutez-moi… ! je suis persuadée de l’inverse. Non, il ne faut pas du talent pour se faire plaisir à croquer dans un carnet de voyage. Non, ce n’est pas si dur, il suffit de connaître deux-trois règles pour que vos dessins ne ressemblent pas à ceux de votre filleul de 6 ans. La preuve, qui eut crû quelques années en arrière que mon métier deviendrait “professeur de dessin”

plus de détails sur l’animation croquis de Ludivine Alligier ? => suivre ce LIEN !

Jacques Caplat

Jacques Caplat agronome, conférence  «Face à la crise agricole, il n’est plus pertinent d’opposer agriculture et environnement.»

Jacques Caplat expliquera comment le «modèle» agricole actuel s’est élaboré, puis fragilisé ; et qu’il est possible de refonder l’agronomie sur les bases de l’agriculture biologique dont les pratiques se révèlent non seulement très performantes à l’échelle mondiale, mais permettront en outre de réconcilier enfin l’agriculture avec le milieu et les hommes qui y vivent.

auteur de notamment « La bio pour nourrir tous les humains » et « Changeons d’agriculture »

plus de détails sur la conférence de Jacques Caplat ? = > suivre ce lien !

François Jarrige

François Jarrige historien, conférence  «Les origines du machinisme agricole : entre résistance et appropriation.»

François Jarrige reviendra sur l’entrée dans l’âge du grand machinisme du monde paysan, pourtant sans cesse accusé d’être retardataire. Il évoquera comment s’est construite la technologisation des travaux des champs, entre résistances oubliées et débats sur les meilleurs outils adaptés aux besoins locaux, notamment humains.

auteur de « Technocritiques : du refus des machines à la contestation des technosciences »

plus de détails sur la conférence de François Jarrige ? => suivre ce LIEN !

Visite-repas-concert du 17

Viste gourmande

Matthieu, Jeune Agriculteur, fera visiter son jardin par des haltes gourmandes.

Le principe ?

des explications et démonstrations agricoles ciblées sur chaque aspect de notre pratique Bio, dans un ambiance décorée reposante,  accompagnées de la dégustation d’un plat original, préparé avec des légumes du moment, présenté par ceux qui l’ont concocté. 

Des lieux

  • légèrement et artistiquement aménagés (Ch’tit Clem› et Chromatopsy), pour fournir une ombre douce et esthétique,
  • représentatifs des différentes techniques Bio mises en oeuvre chez nous
  • dans lequels on aura plaisir à prêter attention à ce que l’on mange.

Des sujets très variés

seront abordés :

  • un jardin très organisé : des planches, toutes de meme longueur, regroupées en carrés tous de meme largeur, pour faciliter la rotation des cultures au fil des ans
  • un milieu diversifié : haies bocagères et prairie permanente autour du jardin, arbres intégrés dans le jardin
  • fertilité naturelle par le compostage de surface et les engrais verts systématiques, pluriannuels très diversifiés
  • des bandes fleuries autour de chaque carré de légume pour attirer et maintenir les auxiliaires au jardin
  • une ferme qui crée de l’emploi pérenne (la Bio c’est 6.5% de la surface agricole française, et 13 % de l’emploi agricole. Pour parler positif : l’agriculture utilisatrice de chimie de synthèse crée du chomage agricole)
  • économie d’eau par l’observation systématique de l’état du sol avant éventuel arrosage et l’automatisation adaptée
  • entretien des cultures sans chimie avec des outils innovants notamment pour lutter contre les adventices
  • travail du sol en planches permanentes mis en place progressivement depuis le début du millénaire (…) : outils adaptés, simples et solides, auto-construits en groupe
  • etc…

Des dégustations

nombreuses qui seront proposées, à partir de recettes simples à réaliser aussi chez soi, et de saison:

On pourra gouter les légumes du moment : courgette, tomate, poivron, cote de bette, concombre, pastèque, carotte, salade, oignon doux, maïs doux, persil, basilic…

Ces légumes seront préparés crus… comme cuits… sous forme de soupe froide, de gaspacho, de caviar, houmous, caponatta, ratatouille, tarte, galette, farçou, etc…

Gâteau des 40 ans

La recette, ce sera une surprise… mais une chose est sûre : les Biaux ne manquent pas de délicieux ingrédients ! Et le Chateau de Sassangy, qui fêtera cette année ses quarantièmes vendanges, fournira son crémant de Bourgogne !

Le P’tit Crème

Groupe de la région d’Orléans, le P’tit Crème nous interprétera les textes de Gaston Couté mis en musique par eux-mêmes comme au fil du temps par d’autres musiciens

Cliquer pour agrandir

Un avant goût du concert du soir ? =>Le P’tit Crème donne sa version de «Jour de lessive», texte Gaston Couté, musique Le P’tit Crème

plus de détails et de chanson sur Le p’tit crème (et Gaston Couté) ? => suivre ce LIEN !

Automne à La Grange Rouge

La Grange Rouge, Centre Rural de Développement Culturel et Economique en Bresse Bourguignonne, est implantée à la Chapelle Naude (71 500).

Elle a accepté - et nous l’en remercions !! -  la proposition des Biaux Jardiniers : coorganiser une série de rendez-vous consacrés à l’agriculture, , dans le cadre de sa saison culturelle 2019 / 2020, qui programme un spectacle «des semences et des hommes» le 17 octobre.

Il s’agira donc de 5 jeudis consécutifs en soirée, qui se dérouleront sur le même schéma : la projection d’un film - ou le spectacle - suivi d’un dialogue entre la salle et des intervenants pertinents.

«Les paysans, 60 ans de révolutions»

L’incontournable DVD de Karine Bonjour et Gilles Perez «Les paysans 60 ans de révolutions», avec le commentaire de Emmanuel Laurentin.

Une histoire de l’agriculture française - et de ses travailleurs - de 1945 à nos jours . Un DVD de 3 film de 52 minutes. Le site du producteur est ICI

Ceux qui :

  • soit ne sont pas agriculteurs ou enfants d’agriculteurs ( il y en a…)
  • soit n’ont pas suivi de trop près l’évolution des pratiques agricoles depuis la guerre de 1939-45  ( il y en a…)
  • soit n’ont fait connaissance avec l’agriculture qu’il y a peu d’années et peut-être principalement par le visionnage de vidéos sur internet ou de films documentaires en salle ( il y en a…)

pourront bénéficier à La Grange Rouge d’une «formation accélérée» grâce à ce documentaire de 3 * 52 minutes ; chaque soirée sera suivie d’une rencontre débat

Les Biaux Jardiniers ont l’impression qu’il n’est pas possible de faire plus complet en faisant aussi court, pas possible de faire plus précis tout en faisant aussi fluide et clair,  pas possible de faire plus tolérant en faisant aussi critique, pas possible de faire aussi humain en faisant aussi technique. Bref un film transmettant information et réflexion, construit à partir de vécus de terrains (témoignages de paysans et de syndicalistes, films institutionnels anciens, etc…).

À ne surtout pas manquer si on souhaite comprendre (à partir de notre histoire et de l’analyse concrète) l’état actuel de l’agriculture française

Jeudi 19 septembre

épisode 1 «la révolution»

intervenante Annie Bletton-Ruget, vice-présidente de l’Ecomusée de la Bresse Bourguignonne, historienne spécialiste du monde rural du XVIIIe siècle à nos jours

Jeudi 26 septembre

épisode 2 «le développement»

intervenante Bénédicte Bonzi, doctorante en anthropologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales

Jeudi 3 octobre

épisode 3 «la mutation»

intervenant Jean-Christophe Kroll professeur d’économie à AgroSup Dijon

Le Biau Jardin de Grannod : 40 ans d’évolutions

Jeudi 10 octobre !

Ici et maintenant

une vidéo locale et autoconstruite au Biau Jardin de Grannod, présentant nos tentatives de réponses aux enjeux de l’agriculture d’aujourd’hui.

intervenants : Matthieu Gauthier et Pascal Pigneret maraîchage à Sornay (71) et Michel Picoche polyculture élevage à la ferme de La Réome (21).

14 octobre au Biau Jardin :

Journée technique «pros»

Cette journée technique sera animée par les acteurs de développement en maraîchage biologique : Chambre d’agriculture du Rhône, BTM (Bureau Technique des Maraîchers) et ARDAB (Association Rhône-Loire pour le Développement de l’AB).

Une action équivalente avait déja été menée par les mêmes (et avec un bien beau succès)… en septembre 2003… suite à la volonté des acteurs de développement en maraîchage biologique de toute la région Rhône-Alpes d’organiser chaque année impaire, une importante journée technique à vocation régionale. L’opération, avait été lancée en 2001 en Isère au Gaec des Jardins du Temple (maraîchers chez qui venait d’être mis en place un essai planches permanentes à suivre sur 10 années par plusieurs agronomes et techniciens). Cette opération s’était terminée en 2005 par une visite dans le Rhône chez Emmanuel Cellier (production de plants maraîchers conventionnels et bios).

En 2003, les Biaux Jardiniers systématisaient depuis à peine deux années les bandes fleuries, et commençaient leurs tâtonnements vers la culture en planches permanentes.

16 années de pratique plus tard, ce sera bien sûr l’occasion de faire un petit bilan de ces techniques anciennement «innovantes» en les replaçant dans le contexte  pédoclimatique, économique et humain du lieu.  mais surtout d’aborder toute une série d’aspect agronomiques et techniques en place, et d’évolutions de la ferme depuis sa transmission.

Une première partie de type «en salle» présentera :

  • l’historique de la ferme et sa transmission à un jeune : maintient du maraîchage dans le louhannais, pérénisation d’emploi,
  • la commercialisation au détail basée depuis plus de douze années sur un système de paniers par abonnement
  • des données technico-économiques : ventes, charges, endettement, revenu, temps de travail, congés, etc…

La visite du bâtiment permettra d’en expliquer

  • la conception tant du point de vue énergétique que de l’organisation des fluxs et stockages des légumes, des conditions du travail des paysans
  • les équipements spécifiques pour la conservation, la manutention et la preparation des légumes

Pendant la visite au jardin on fera un point sur l’organisation de la parcelle de maraîchage  :

  • blocs divisés en carrés de format standard
  • rotation à base d’engrais verts pluriannuels diversifiés inclus dans la production légumière

et on abordera

  • le matériel de préparation du sol en planches permanentes,
  • les divers outils d’entretien des légumes et engrais verts
  • les différents types de tunnels
  • la nouvelle installation d’arrosage, automatisée entièrement, sous tunnel comme en plein champ

Nos partenaires

Laurent Bêche

Cliquer pour agrandir

L’entreprise Bêche a installé, à la fin du millénaire précédent, la chaufferie bois du Biau Jardin de Grannod. Le 16 août dès 13 h 30, on visitera en compagnie de Laurent que, 20 ans plus tard, tout fonctionne très bien !

photo install 1999

Crédit Mutuel

D’arbrazed

D’Arbrazed est une société coopérative créée en 2008, près de Cluny. En automne et en hiver, les associés D’Arbrazed réalisent des travaux d’élagage, de gestion forestière douce et de production de bois de chauffage. A l’arrivée des beaux jours, ils s’investissent dans le parc  Acrobath pour accueillir le public amateur d’accrobranche, le sensibilise et l’informe sur la vie de l’arbre, la botanique, l’écologie… 

D’arbrazed est membre du Réseau pour une Alternative Forestière (LIEN).

En démonstration le 16 août dès 13 h 30 : élagage, gestion forestière douce, production. Préservation du bocage par la rentabilité d’un entretien différencié développant la biodiversité (auxiliaires, gibier), produisant bois d’œuvre ET bois de chauffage.

David Drivon

Cliquer pour agrandir

En démonstration le 16 août dès 13 h 30 : déchiquetage de plaquette bocagère issue des haies de la ferme pour le chauffage des fermiers et de leurs installations (conservation des courges, culture d’endive, etc…).

plus d’infos par ce LIEN

Grebert manutention

Cliquer pour agrandir

En démonstration le 16 août dès 13 h 30 : les outils pour manipuler sans peine - ni lourds investisements - la plaquette bocagère.

Les Biaux Jardiniers font régulièrement appel à la location chez Grebert Manutention pour divers chantiers : montage, démontage de serres, transporrts par exemple

location chez Grebert Manutention

Les Biaux Jardiniers ont aussi acheté, neuf ou d’occasion, chez Grebert manutention , quelques outils qui permettent de soulager, et à tarif abordable au petit maraîcher diversifié en vente directe, les dos des travailleurs tout en leur économisant de nombreuses heures de travail.

Basculeur pour éviter de se pencher au fond du pallox

plus d’infos par ce LIEN

Grebert TP

Cliquer pour agrandir

En démonstration le 16 août dès 13 h 30 : les matériels et prestations que, pour quelques heures par an, les Biaux Jardiniers trouvent très intéressant de louer pour l’élagage mécanique de leurs haies bocagères.

Les Biaux Jardiniers font appel à Grebert TP pour de nombreux travaux sur la ferme,et de tous «formats» :

recherche de drains pour débouchage

crétaion de fossés, y compris en zone étroite…

installation des nouveaux circuits d’arrosage

plus d’infos par ce LIEN

Hargassner

En démonstration le 16 août dès 13 h 30, la chaudière bois automatique Hargassner : elle fonctionne depuis la fin du millénaire précédent (et «pas un pet› de jeu»…une horloge ! ). Le technicien Rhône-Alpes sera présent et pourra donner toutes informations nécessaires.

plus d’infos Hargassner France par ce LIEN

Jura Energie Solaire

Jura Énergie Solaire a été créée en 1980 par Jean-Pierre Bresson. À sa retraite, l’activité de JES a été reprise par l’entreprise Salin.

site de Jura Énergie Solaire

JRC Serres

Lors de sa première année d’installation, le Biau Jardinier avait monté 5 tunnels JRC largeur 7 m 80 à pieds droits. On peut se reporter aux 5 articles illustrés de nombreuses photos par ce lien. Et cette année 2019, le Biau Jardinier a monté un quadri-tunnel JRC du même format, qui sera bâché en fin d’été.

Plus d’infos sur les produits construits par JRC en suivant ce lien

Monteiro Motoculture

cliquer pour agrandir

Jean-Charles Monteiro, mécanicien-réparateur de Sornay, qui en plus des dépanages de petit matériel dans son atelier magasin (667 route de Lusigny 71 500 Sornay), se déplace pour résoudre toutes les difficultés mécaniques auxquelles peut se confronter le Biau Jardinier.

plus d’infos par ce LIEN

Rain Bird

Rain Bird est le plus gros fabricant mondial de matériel d’arrosage. Les Biaux Jardiniers ont utilisé certains de ses matériels pour automatiser l’arrosage des légumes, sous tunnel comme en plein champ : électrovannes, programmateurs à piles commandés par console radio. Ces investissements (importants) permettent d’économiser la ressource en eau en garantissant l’absence de gaspillage. Ils apportent un gain de temps et surtout un gros confort, tant physique que mental, au travail quotidien du maraîcher qui doit gérer une grande diversité de types d’arrosages dans ses différentes cultures… et ne rien oublier (…). Les automatismes l’aident beaucoup !

Lien vers le site Rain Bird

Chateau de Sassangy

Cliquer pour agrandir !

Jean Musso fête cette année ses quarantièmes vendanges en Bio. Le 17 août en accompagnement du gâteau d’anniversaire des 40 ans de Bio des Biaux Jardiniers … le Crémant de Bourgogne Bio.  Et, ensuite, pas que !!

plus d’infos sur le vignoble du chateau de Sassangy par ce LIEN