5 nouveaux tunnels : saison 1

En haut du Biau Jardin de Grannod, deux des 3 blocs en maraîchage ont des tunnels.(plus de détails : LIEN)

En haut d'une des parcelles de jardin, de la place pour de nouveaux tunnels

C’est donc tout logiquement en haut de la parcelle qui n’en comportait pas que Matthieu, le jeune biau jardinier repreneur, avait décidé qu’il monterait les 5 tunnels dont il avait besoin pour diversifier et augmenter la gamme de légumes de printemps et de plein hiver tout en pérénisant une place dans la rotation pour cultiver régulièrement des engrais verts sous tunnel.

L’aventure s’est déroulée en plusieurs épisodes.

Dans un premier temps incorporation de l’engrais vert pluri annuel qui était en place, puis préparation de sol et finition suffisamment soigneuse pour faciliter l’alignement et l’installation d’aplomb des arceaux grâce au vibroculteur large.

finition au vibroculteur large

Les cultures sous tunnels étant visités par tous les temps, il était sage de prévenir la formation des ornières :

sécurisation du chemin d'accès aux nouveaux tunnels

Le jour de la livraison,

livraison

il a fallu tout décharger rapidement

et stocker  provisoirement au plus près du camion.

Et «bien sûr» comme le semi remorque a dû reculer en montée une fois vidé, il patinait. Il n’y a pas eu besoin de grand chose : une sangle,

de l'utilité d'une sangle...

un tracteur de maraîcher…

small is beautiful...

Une fois le camion de livraison reparti sur les routes, l’étape suivante a consisté à approvisionner rationnellement le chantier en répatissant les différentes pièces au plus près des futurs besoins.

À noter que lors de l’aménagement de la parcelle, les chênes ont été conservés :

agroforesterie ???

Si ils étaient mieux dans l’air du temps de la comm›, les biaux jardiniers feraient de beaux discours promotionnels avec les mots «agroforesterie», ou bien «agroécologie», voire «agriculture écologiquement intensive sur petite surface», vocables très en cours (ou bien en cour ???) dans certains cabinets ministériels et milieux «associatifs».

C’est pour nous «simplement» la pratique de l’agriculture biologique : une agriculture biologique qui refuse de remplacer les moteurs par les «stagiaires bénévoles»

Déja pour ce premier temps du chantier donc, l’engin de manutention des Ets Grebert (lien) a été super efficace ! Quelques litres de GNR 0 au lieu d’une demi douzaine de personnes quelques heures. Merci Charlie !

 

Tags: 

Catégorie: