Vient de sortir : le roloflex

Un roloflex c’est quoi ?

Et ben, un roloflex c’est çà :

Grâce au bandeau made in Atelier Paysan, on aura donc compris que un roloflex, c’est d’abord une question de prestige, d’affirmation sociale… et que çà se porte au poignet.
Un roloflex, c’est cependant un projet d’outil «innovant» (comme on se doit de l’écrire pour obtenir une subvention ou l’autre), coordonné par l’atelier paysan.
Un roloflex, enfin, c’est de la ferraille assemblée avec de la réflexion/expérimentation mécanique et agronomique de telle façon que cela puisse à terme devenir une belle évolution dans le travail des engrais verts chez les maraîchers bio qui en font.

Le jeune biau jardinier a donc participé la semaine dernière au premier stage d’autoconstruction Roloflex qui avait été organisé en Isère.

Ces 5 journées ont permis de construire, sous la houlette de Joseph, le père du Roloflex, 4 exemplaires, non pas d’un outil complètement finalisé et «bon pour le service», mais 4 exemplaires de «prototype» aptes à être testés et apprivoisés (puis éventuellement modifiés) dans les conditions de chacun des participants à cette nouvelle aventure agronomique et mécanique. Un peu comme l’avait été le premier stage cultibutte (rappel historique par ici !).

Et les 4 exemplaires sont partis sur les 4 fermes des 4 aventuriers de la nouvelle super grande région  AuvergneBourgogneFrancheComtéRhôneAlpes, puisque deux outils sont en Isère, aux «Jardins Épicés» et au «Temps des Légumes», un en Haute Savoie à «La Pensée Sauvage» et un en Saône et Loire, au «Biau Jardin de Grannod».

Nouvelle aventure expérimentale collective avec l'Atelier Paysan. Ça va chauffer !

Un roloflex, çà devrait servir à quoi ?

Parce que effectivement, tous quatre souhaitent «perdre» temps, argent, réflexion, etc… à la mise au point de nouvelles méthodes de destruction des engrais verts voire plus si affinités ! Pour leur part, les biaux jardiniers espèrent arriver à se servir de cet outil pour progresser non seulement dans les méthodes de destruction / incorporation des engrais verts, mais aussi en préparation de sol dans la reprise des planches permanentes butées, mais aussi après récolte.

Un roloflex, c’est fait avec quoi ?

La partie travaillante du roloflex est l’assemblage flexible de pièces commandées sur mesure à une entreprise de serrurerie/chaudronnerie partenaire de la SCIC l’Atelier Paysan.

Et çà fait beaucoup de pièces : des pales (80 ou 100 par outil)

Pales pour roloflex

à souder sur des disques, une dizaine selon la largeur de l’outil.

Le total est assemblé non pas sur un axe rigide, type rolo faca, mais de façon souple (et ben oui, FLEX, mais c’est bien sûr).

Les pièces travaillantes du roloflex forment un "rouleau", mais souple.

Le bâti permet de mettre en tension ce rouleau souple grâce à des ressorts. Le but étant de s’adapter au travail sur toute forme de butte ou planche.

Les pièces travaillantes du roloflex sont maintenues en tension souple par un ressort

Tags: 

Catégorie: