Poireau

Dans les livres

Le poireau est de la famille des aliacées, où il se trouve en compagnie de notamment ail, oignon, échalote, ciboulette, etc…

Au jardin

La culture du poireau s’étale sur un temps très long : un peu plus d’une année entre le semis de la graine et la récolte du dernier poireau d’hiver ! La graine est semée en motte en début de printemps, la motte est repiquée en pépinière pour produire les plants, qui sont arrachés en été, préparés et plantés en terre. La récolte est échelonnée tout l’hiver.

Production du plant

Pépinière

Les mottes sont plantées manuellement en pépinière.

Mottes de poireau repiquées pour la production de la pépinière de plants.

Il faut pouvoir la protéger de la mouche mineuse Phytomiza gymnostoma, parasite qui peut faire d’énormes ravages.Les arceaux permettront d’installer les voiles anti-insectes, pour tenter de lutter sans insecticide bio.

Les Biaux Jardiniers font l’entretien de la pépinière avec de petits outils manuels, par alternance de binages et buttages

Pépinière de poireau régulièrement buttée pour détruire les adventices sur le rang.

Préparation du plant

La pépinière de poireau est arrachée, les plants sont «habillés» pour être plantés un à un.

Arrachage de la pépinière de poireau

Habillage manuel des poireaux avant plantation

Ça produit du déchet…

Les feuilles et racines du plant de poireau sont "habillées"...çà compostera !

Les plants prêts pour le repiquage sont stockés au frais en attente de plantation.

Plantation au champ

La plantation des poireaux se fait avec une planteuse

La planteuse, c’est le pied ? ! ?

La plantation des poireaux, çà dure, çà dure...

Culture et entretien

Sitôt la plantation, commencent les arrosages. En cette saison, ils peuvent en partie être assurés par des orages…

Les premiers binagesdoivent donc commencer d’autant plus tôt qu’il faut ameublir la surface du sol qui a été tassée par la chute de l’eau.

Les Biaux Jardiniers entretiennent le carré de poireau avec plusieurs outils car il faut faire face à différentes situations : binage très superficiel et en plein pour les premiers pasages après la plantation, donc utilisation de la herse étrille tant que les poireaux sont en début de végétation, bineuse guidée avec dents rigides et socs en patte d’oie, avec ou sans les doigts de binage, puis alternance de doigts et de bineuse à étoiles pour selon le besoin de la culture et la présence d’adventices butter plus ou moins fortement, etc… et bien sûr la fameuse barre porte outils pour le binage superficiel des allées

Récolte et nettoyage

Quand les conditions météo le permettent, le Biau Jardinier apprécie de pouvoir reprendre quelques planches rapidement après leur récolte pour incorporer les restes de culture, détruire les advntices, et commencer la préparation de sol pour le semis de la culture de légume ou d’engrais vert qui va suivre.

repirse de sol au cultibutte dès que possible pour faciliter la mise en pla ce de la culture suivante.

Bien que cela provoque plus de manutention (hureusement mécanisée), la préparation de poireau pour les paniers se fait dans le local pour plus de confort de travail.

Mais «plumer» les poireaux, c’est long et fastidieux, et le Biau Jardinier rêve de mécaniser cette tâche ingrate…

À la cuisine

Gratin tout végétal

On coupe finement 2 poireaux pour les faire fondre à feu doux 10 minutes dans une poêle. Pendant ce temps, on fait cuire 1.5 verre de pil-pil dans 2.5 fois son volume d’eau.

 - cuisson type 1 : quand l’eau bout, on met le boulghour et on laisse la ciuisson 5 minutes;

 - cuisson type 2 : quand l’eau bout on met le boulghour, on couvre, on éteint, on attend 20 minutes; 

- cuisson type 3 on met le pil pil dans un bol, on verse dessus le même volume d’eau portée à ébulition puis salée, couvrir et laisser gonfler 10 minutes)

On fait une béchamel avec 2 cuillères d’huile d’olive, une de farine et 1/3 de litre de lait végétal. On mélange les poireaux à la béchamel. Dans un plat huilé, on étale le boulghour, puis le poireau à la béchamel puis on rape du comté. Cuisson 20 minutes au four. En fin de cuisson, on peut parsemer sur le dessus des flocons de levure.

Tarte

Couper finement les poireaux (plus fin le vert que le blanc) et cuire sans gras à l’étouffée jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Faire une pate à tarte. On y écrase sur le fond 1 fromage de chèvre (les amapiens chanceux se régaleront avec ceux de Yves Fraçois 69 420 Tupin et Semons). On y étale un mélange homogène fait de 175 ml de lait vgétal, une cuillère à soupe de moutarde, 1 cuillère à café de curry, du sel. Mettre les poireaux cuits et égouttés.
45 minutes au four à 180°

Oeuf cocotte aux herbes

pour 4, on utilise 2 poireaux lavés, émincés en très fines lanières, cuisson 3 minutes au cuit vapeur. On en garnit 4 ramequins, on y casse un oeuf (de poule, bio) On ajoute une c à c de crème fraîche (de vache, bio), une pincée de graine de fenouil ou de cumin réduite en poudre, et un petit peu de comté rapé. Assaisonnement. Cuisson 4 minutes au cuit vapeur (pas trop : blanc pris, jaune coulant).