Histoires d'aromatiques.

Aromatiques vivaces

Pour conserver les plantes aromatiques vivaces, on peut les sécher.

Séchage

Pour bien sécher, il faut un lieu aéré, et protéger les plantes du soleil pour en garder au mieux la couleur. Un bon compromis consiste à ouvrir le bouquet d’aromates, l’étaler sur un papier (non imprimé), le couvrir d’un autre papier, dans une pièce ombrée. On surveille et retourne régulièrement. Au bout de quelques jours, on peut ranger l’herbe sèche dans un sac papier.

Aromatiques annuelles.

Conservation en frais.

Une méthode consiste à mettre le bouquet (ouvert) d’aromatiques annuelles dans un verre d’eau, et le tout au frigo.

Huile verte.

Une autre manière de conserver les aromatiques et particulièrement les annuelles ( persil, basilic…) c’est de les conserver dans l’huile, non pas «à la romaine» dans une amphore, mais selon la recette proposée par les amis de la foire éco-bio d’Alsace (lien vers leur site ICI ) sous forme d’huile verte.

Huile aromatisée.

On trouvera des recettes d’huile aux aromates dans la fiche légume de l’aromate en question.

Les aromates des paniers.

Basilic

Laurier

Sariette

Sauge