Chou milan

Au jardin

Plusieurs variétés de chou frisé pommé, dit chou milan, résistent mieux au froid, ce qui permet de les cueillir frais en cours d’hiver plutôt que de les conserver en chambre froide. 

septembre : le chou milan pousse "gentiment"

le milan type Pontoise est violacé

À la cuisine

indémodable potée

que tout le monde sait faire. Le chou milan se met en fin de cuisson car il craint la surcuisson. Les navets boule d’or sont les navets «rois de la potée».

feuilles de milan farcies viande de boeuf

On blanchit les feuilles 5 minutes dans de l’eau bouillante salée. On porte à ébulition 1 verre de boulghour dans 2.5 fois son volume d’eau et on laisse gonfler. Pendant ce temps, on hache très fin oignon et ail, qu’on fait rissoler à la poêle avec de l’huile. On ajoute 200 gr de viande hachée. On mélange le total en liant avec un oeuf, un peu de menthe ou de persil haché. On garnit les feuille du milan qu’on referme en aumonière. Cuisson 30 minutes dans une marmite en fonte avec un fond d’huile sur un lit d’oignon et carotte ( et/ou poireau) coupés finement. Cuisson évidemment possible aussi au cuit vapeur ou au four.

feuilles de milan farcies lentille et orge perlé

La veille, on fait tremper 120 gr d’orge perlé.

Le jour J : on blanchit 8 à 10 feuilles de chou environ 20 minutes, le reste est rapidemant braisé au wok. On cuit 120 gr de lentille dans 2.5 fois son volume d’eau froide, l’orge perlé de la veille dans 4 fois, les deux environ 45 minutes à feu doux. Dans un récipient, on mélange lentille, orge perlé et chou braisé. Dans les ramequins, on dispose au fond des feuilles de chou, on garnit de farce céréale (agrémentée de sauce tomate si on en a fait l’été d’avant). On couvre et referme avec des feuille de chou. Réchauffer au cuit vapeur avant de servir.