Aromatiques

Aromatiques vivaces

Pour conserver les plantes aromatiques vivaces, on peut les sécher.

Séchage

Pour bien sécher, il faut un lieu aéré, et protéger les plantes du soleil pour en garder au mieux la couleur. Un bon compromis consiste à ouvrir le bouquet d’aromates, l’étaler sur un papier ( non imprimé), le couvrir d’un autre papier, dans une pièce ombrée. On surveille et retourne régulièrement. Au bout de quelques jours, on peut ranger l’herbe sèche dans un sac papier.

Aromatiques annuelles

Une autre manière de conserver les aromatiques annuelles ( persil, basilic…) c’est de les conserver dans l’huile, non pas «à la romaine» dans une amphore, mais selon la recette proposée par les amis de la foire éco-bio d’Alsace ( lien vers leur site ICI ) sous forme d’huile verte.

Huile verte de persil

On lave et essore soigneusement une botte de persil, on épluche une ou deux gousses d’ail. On hache tout çà et on mélange avec de l’huile d’olive (150 ml environ), un peu de sel et de poivre. On en remplit un petit bocal qu’on conserve au frigo.

Huile parfumée au basilic

On lave et on essuie les feuilles d’une botte de basilic (ou le brin entier). On met dans un flacon, on remplit d’huile d’olive. On conserve au frais et à l’obscurité. Au fur et à mesure de la consommation, qui peut commencer après 15 jours, on refait le plein d’huile pour éviter que les feuilles noircissent.

Pesto  basilic

On lave et essore les feuilles d’un gros bouquet de basilc qu’on mixe très finement avec 1 à 2 gousses d’ail et 4 à 6 C à S d’huile d’olive pour obtenir une pâte humide. Saler et ajouter 50 à 80 grammes de parmesan OU de poudre d’amande. Ou de la purée de noix de cajou si on tient à faire exotique. Conserver dans un bocal en verre en tassant bien le pesto pour qu’il soit couvert d’une fine couche d’huile. On peut aussi le conserver au congélateur, réparti dans des bacs à glaçons.

Délicieux avec des pâtes, du riz, des légumes cuits.

Variante

On peut ajouter une C à S de pignon de pin avant mixage.

Velouté courgette basilic

Une extra recette, encore plus meilleure avec de la courgette «blanche»… Miam…

On cuit 15 minutes au cuit-vapeur une courgette plutôt grosse, à moitié épluchée, et coupếe en tronçons. On la mixe avec une poignée de feuilles de basilic et 5 à 10 cl d’huile d’olive. Saler, poivrer un peu. À consommer froid ou napé sur des légumes, une galette de céréales. On peut aussi utiliser du persil.