Voiles de protection : test de nouveaux usages.

Pour protéger du froid leurs légumes de plein champ, les biaux jardiniers utilisent des voiles en polypropylène non tissé, très légers ( <20 grammes / m2) dont ils recouvrent horizontalement les planches de culture. Ça ne suffit bien évidemment pas toujours, mais c’est un bon outil.

Pour lutter contre certains insectes ravageurs des cultures, les biaux jardiniers utilisent aussi le même type de technique : le voile non tissé, ou dans d’autres cas le filet à maille tissée (lien). Exemple :

l'observatoire du nucléaire "félicite" François Hollande

Rejet de la fermeture de Fessenheim : c’était couru d’avance puisque François Hollande a signé avant les deux décrets espérés par EDF. C’est la première fois que l’on voit une personne en position de force abandonner d’elle-même ses moyens de pression…

La maraîch' en Bresse, c'est hyper cool !

L’ami Michel, maraîcher québécois du Vallon des Sources, nous a envoyé un petit mot après avoir lu l’article de la semaine dernière : le site du Biau Jardin de Grannod bénbéficie d’une renommée internationale  :-)) … Les photos de végétaux bio qui poussent bien grâce à la météo de mars l’ont inspiré pour nous donner des nouvelles «à contrario» de la saison chez eux :

«Ce matin, il neige encore, elle vient rejoindre les 40 cm qui sont encore au sol, sol qu’on n’a pas vu depuis la mi-décembre. La semaine passée on a encore eu 2 nuits à moins 20. C’est normal ici, mais on a quand même hâte que ça finisse.»

Pfiou ! On les comprend !

Ce que les « Monsanto Papers » révèlent du Roundup

La justice américaine a déclassifié des correspondances internes de la firme. Dès 1999, cette dernière s’inquiétait du potentiel mutagène du glyphosate.

LE MONDE ECONOMIE | 18.03.2017 à 06h44 • Mis à jour le 18.03.2017 à 07h19 |Par Stéphane Foucart

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil