"Les 40 ans de Bio des Biaux" avec... Richard !

«En même temps» qu’au jardin, les Biaux Jardiniers travaillent à fêter dignement leurs 40 ans, puisque l’aventure agricole Bio a démarré officiellement printemps 1979.  Trois événements (en août, en septembre et en octobre) au programme de 2019, «les 40 ans de Bio des Biaux !». Concernant les 16 et 17 août, les Biaux Jardiniers produisent les quelques accessoires indispensables…

Lutte biologique, canicule et travaux de saison

Un des meilleurs moyens de lutte contre les parasites des légumes est de favoriser les auxiliaires, petits ou gros, qui les prédatent. Le plus souvent, on ne les voit que quand on les cherche. Et encore…pas tous !  Mais il arrive quelques fois que l’appareil photo des Biaux Jardiniers en croise un.

Gros consommateur de limace cherchant une alimentation de sécheresse.

Mais les photos ne sont pas souvent bien belles, même si d’autres gros auxiliaires sont beaucoup plus visibles car fiers de montrer la qualité de leur travail…

Maraîchage et chantier "en même temps"...

«En même temps» qu’à la production des légumes, les Biaux Jardiniers, travaillent aussi depuis mi-juillet à la construction d’un bâtiment - chapelle. C’est une aventure en plusieurs épisodes : après démontage et transport (lire ce chapitre ici) il fallait se lancer dans le terrassement. Et notamment raccorder l’évacuation des eaux pluviales au système déja existant.

ce qui a été rapidement réalisé à la mini-pelle. Le Biau Jardinier a calé manuellement au fond

Restrictions, maraîchage et chantier...

Çà y est : nous sommes maintenant en période de restrictions d’arrosage. Comme l’année dernière… comme il y a deux ans… comme il y a quatre ans… Les Biaux Jardiniers essaient de s’adapter à ces évolutions… (en espérant que les légumes aussi !). Notamment depuis ce printemps par l’automatisation de toute l’installation d’arrosage. Les engrais verts de sarrasin ont commencé leur floraison

Gros coup de vent

Bizarre phénomène l’autre nuit vers 1 h 30 : en une demi-heure à peine, la température a monté de dix degrés et sous un ciel «jaune», un gros coup de vent nous est tombé dessus. Et çà a pas mal secoué, par exemple en haut du jardin, un coin pourtant pas bien abrité des vents habituels par plusieurs haies et la terrasse à son Sud-Est. C’est là qu’est installé le tunnel blanc qui abrite «toute la quincaillerie» pour l’ordinaire de la vie du jardin ; il a perdu deux de ses bâches.

Dans la cour du bâtiment, quelques piles de pallox ont même été mises par terre.

Que lire à la plage ???

C’est la grande question existentielle que posent chaque été les hebdos. Toujours soucieux d’être dans l’air du temps, les Biaux Jardiniers, proposent donc un point de vue paysan : «la bibliothèque des Biaux Jardiniers». Ce nouveau livre (avec plusieurs chapitres déja bien fournis depuis longtemps,  mais bien évidemment d’autres encore en chantier) vient d’être mis en ligne dans l’onglet «Au delà des bornes du jardin» par Victor.   Merci à lui !

La bibliothèque des Biaux Jardiniers est aussi accessible en cliquant sur sa couverture ci dessus.

Parité dans la plantation de poireau

Ces jours, les Biaux Jardiniers ont notamment profité du terrain frais pour repiquer les poireaux. Il avait donc fallu, avant, arracher la pépinière, qui était bien belle, et préparer les plants pour la plantation, opération qui mobilise trois personnes : une conduisant le tracteur, et deux pour alimenter les deux disques planteurs

Répartition des postes de travail à parité pour la plantation mécanisée de poireau

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil