"Lisez !" dit il... Épisode 5. Wendell Berry.

Lors d’un des One Man Show télévisuels (celui à langage belliqueux, souvenons nous !), il nous a été conseillé: «Lisez !» Lisons donc… cette semaine Wendell Berry, agrarien états-unien, et, avant quelques petits extraits «en vrac mais chrono-logiques» puis en fin de page un lien vers un ancien article, commençons notre lecture par la modernité audiovisuelle et informatique d’une brève vidéo :

Penser petit (1970) «Nous manquons cruellement d’humilité et de révérence»

Sécheresse... et production.

Cet article a beau être écrit sous ciel gris après pluie, hé ben, au jardin, y’est sec ! (de chez sec !). L’arrosage du ciel bressan est confiné depuis que les «z’autorités» nationales ont décidé. Hé ben, la pluie, jusque là, elle obéit aux consignes, sauf la récente exception, pour partie nocturne (mais elle a évité le PV à 135 : c’était nuit, phares éteints, pas vue pas prise, la pluie !)  Et çà se voit :

Engrais vert pluriannuel diversifié en position de résistance au sec.

"Lisez !" dit il... épisode 4 : Éloi Laurent.

Cette semaine, dans le cadre de notre série «Lisez! dit-il…» une proposition non seulement de lectures, mais aussi d’écoute, puisque dans les matins de France Culture, Guillaume Erner a invité il y a peu Éloi Laurent, économiste français, chercheur à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), maître de conférence à Sciences Po.

Éloi Laurent France Culture

Avant 1/2 heure d’écoute, quelques notes au vol :

«… cette crise a 3 choses saillantes

Lundi de Pâques => miracle ?

Il semble s’être produit un miracle en ce lundi de Pâques… pas étonnant vue la date… mais quand même… en 2020… et un miracle informatique ! Alors le Biau Jardinier illustre ce phénomène par un arbre de Judée de haie bocagère, arbre symbole, selon la légende, des larmes du Christ, de la honte de Judas, et de fleurs ayant rougi face au «salaire de l’iniquité».

Se protéger du virus des interdictions !

5 fermes (toutes en Bio) en contrat avec 200 familles, et çà marche : sur la durée, malgré la dissémination des virus d’interdictions. Franchement, le système AMAP, pour les paysans comme pour les mangeurs, c’est la bonne voie ! On trace la direction et dessine les flèches ensemble ! Avec la Guillamap, même en conditions difficiles, on peut avancer !

C’est «résilient», et çà se voit d’autant mieux en contexte de (?..?) … quel mot utiliser sachant qu’il ne s’agit pas de «crise», puisqu’une crise est très passagère.

Planteuse et... sécheresse ! (déja...)

«Allo ? Matthieu ! Dis donc, je suis à une vente aux enchères, là, et j’y comprends rien : y’a personne qui veut acheter une planteuse et puis un semoir, et une laveuse à poireau, çà semble du super matériel, et pas cher puisque c’est au prix de retrait, mais j’y connais pas grand chose, çà a l’air d’être du gros matériel, mais peut-être çà pourrait te convenir… ch’uis pas sûr… Tu veux que je les achète pour toi ?»  Le Biau Jardinier a eu deux minutes pour se décider à distance.

"Lisez !" dit il... Épisode 3 : Bruno Latour.

Bruno Latour : «La coïncidence imprévue entre un confinement général et la période du Carême peut être utilisée par ceux à qui on a demandé, par solidarité, de ne rien faire et qui se trouvent à l’arrière du front. Ce jeûne obligé, ce Ramadan laïque et républicain peut être une occasion pour eux de réfléchir sur ce qui est important et ce qui est dérisoire …

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil