Octobre doux doux

Y z’en ont drôlement d’la chance, les Biaux Jardiniers de travailler à la campagne, dehors par un temps pareil !

Voyons le bon coté des choses : et ne nous rongeons pas les ongles à se demander avec quoi il sera possible d’arroser les légumes en 2019

Bien sûr, des températures pareilles, c’est pas l’idéal pour récolter des légumes-racine à mettre en chambre froide… et il n’y a pas grand chose de positif à attendre d’en repousser la date de récolte…

Récoltes pour l'hiver

Arrivée des brouillards, des journées au ciel couvert, fin de la canicule et premières «vraies» pluies (20 mm), etc… c’est vraiment l’automne, la végétation ralentit et bien des légumes arrivent en fin de cycle. C’est donc le début de la période d’arrachage des légumes-racine pour la consommation d’hiver. Les Biaux Jardiniers ont ouvert le bal avec les navets de diverses couleurs,

et les radis noirs, rouges, roses, etc…  Ça laisse une belle couverture de sol…que devront franchir les graines du mélange d’engrais vert hivernant qui sera semé les jours prochains.

Automne

Cette saison d’été 2018 la pousse de plusieurs légumes-racine  est allée plutôt vite ; çà a été le cas par exemple des betteraves rouges.

Les Biaux Jardiniers ont donc décidé de les récolter pour éviter qu’elles ne deviennent trop grosses ou bien qu’elles n’arrivent à surmaturité. Ils ont profité d’une matinée avec un ciel couvert, donc des températures pas trop chaudes. Les betteraves sont arrachées et effeuillées manuellement, et mises en cagettes.

Récolte des courges

C’était week-end cucurbito-convivial cette semaine au jardin. Avec une trentaine de mangeurs de tous âges. Nous avons fait des chaines pour rentrer les courges le matin.

Pour le traditionnel repas partagé qui accompagne chaque année la journée travaux pratiques, les Biaux Jardiniers avaient confectionné le non moins traditionnel «crumble à la courge spaghetti» (recette). 

Chantier chambre froide

Les Biaux Jardiniers viennent de mener à bien un petit chantier bâtiment pour améliorer le stockage et la manutention des légumes. Il s’agissait de remplacer les deux portes de la grande chambre froide.

Parce que les portes d’origine récupérées pour trois fois rien, l’une il y a plus de vingt ans, l’autre il y a trente… ne correspondaient plus aux besoins actuels puisqu’il y en avait une uniquement piétonne, et une dont le passage avec le gerbeur manquait de confort. Il fallait une «remise à niveau» : des portes grand format pour un rangement aisé et rationnel des légumes dans la chambre froide.

La vacance de Monsieur Hulot

Extraits choisis de ce qui a été dit dans l’poste hier mardi.

« Je ne comprends pas que nous assistions globalement les uns et les autres à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme la neige au soleil, et ce n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire. Et surtout (…) on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique marchand qui est la cause de tous ces désordres. (…) 

(…) Est-ce que j’ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité ?  (*)

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil