Au jour le jour

Faut pas croire que ça va toujours mal, hein...

Pour la cueillette des choux de Bruxelles, par exemple.

Et ben y’a des fois, c’est vrai que c’est pas l’pied : CLIC !

Et puis y’a d’autres fois et ben c’est vrai que c’est beaucoup plus agréable de travailler !

Par exemple quand il y a du soleil et qu’il fait doux, la cueilleuse de Bruxelles n’est plus couleur de coquelicot (lien)

Voeux

 

Les biaux jardiniers ont fait leur  pause de fin d’année.

http://ahp.li/43d6d65e1c71e12676c7.jpg

 

Ils sont partis en vacances :

http://ahp.li/0fb3ff640b18df186fd8.jpg

Les biaux jardiniers souhaitent à leurs abonnés de paniers

Coquelicots

Bien qu’annoncé, le froid n’est pas encore arrivé, au point que les yeux des biaux jardiniers se régalent encore de quelques taches rouges de coquelicot ( une plante messicole ! ) dans les bandes fleuries.

http://ahp.li/dd644a1a4400f4a7cc67.jpg

Jusque dans le carré de chou hiverné en bas du jardin sur lequel se détache du rouge. Mais les coquelicots ne sont pas les seuls à égayer le Biau Jardin de Grannod :

http://ahp.li/1b883bba0266a82db76a.jpg

Encore des visites

Ancien responsable commercial d’une maison grainière, Frédéric voulait changer de vie : il s’est installé en maraîchage biologique il y a peu. Il souhaitait visiter d’autres maraîchers dans un but d’information et d’échange. Des amis communs d’Alsace lui ont donc préparé un petit périple de trois jours en début de semaine dernière, auquel ont aussi participé un maraîcher de Bourgogne en cours d’installation par reprise d’une ferme et des formateurs agricoles de Franche-Comté. 

Et le périple a commencé le dimanche au biau jardin. Comme de tradition, les alsaciens n’étaient pas venus les mains vides : les biaux jardiniers n’ont eu à préparer que la salade….

Vacances de Toussaint

Comme chaque année autour de la Toussaint, les biaux jardiniers partent en vacances ( de paniers ), donc dans leur jardin. Le but est de

1° «rentrer les racines» 

2° «ranger le jardin»

avant l’arrivée des gelées : ça n’est pas parceque ce mois d’octobre a été exceptionnellement doux que cela nous garantit l’absence de tout hiver pour les mois à venir ! Pour faire tout ce travail, nous nous sommes faits aider par deux salariés du service de remplacement (pour avoir plus d’infos sur cette structure typique du milieu agricole, cliquer sur le logo ci dessous).

Changement de saison

Fin septembre, la saison maraîchère bascule vers l’hiver. Il faut songer à semer des engrais verts pour protéger le sol de l’érosion et du lessivage sur les planches de culture où la récolte a été faite. Il y a dans ce cas grosso modo deux possibilités.

Soit semer l’engrais vert le plus vite possible après la récolte pour profiter du maximum de temps de pousse. On obtient ainsi le maximum de production de bio-masse, le sol est plus longtemps protégé par les végétaux en fin d’été.

Où en est la saison au biau jardin ?

Pas tout à fait au même stade qu’au Québéc chez nos amis Monique et Michel, de la ferme «le Vallon des Sources » ( lien vers leur site ) dont la lettre nous annonce les premières gelées pour la nuit de mercredi à jeudi…

Chez nous, en Bresse, matins frais mais on supporte encore tout à fait le short, brouillard le matin, puis beau soleil. Donc…

nous récoltons les potimarons oranges :

http://ahp.li/7dd11326612565077901.jpg

Les choux d’hiver sont en avance

Binage

Une grosse partie du travail de l’été, c’est le binage des cultures pour luuter contre les adventices. Les biaux jardiniers utilisent pour cela des outils à main ( «rapette» «sarclot» houe ). Et aussi des bineuses guidées, matériel très précis et rapide, qui nécéssite deux personnes : une sur le tracteur, l’autre sur la bineuse ( clic ! ).

Pour biner au tracteur mais avec son seul conducteur, le biau jardinier utilise la barre porte outil construite lors d’un stage d’auto-construction. Cet outil va très bien pour tout ce qui n’est pas le binage de précision.

Le biau jardinier l’utilise donc pour les derniers binages des cultures à grand écartement, comme le cèleri-rave ( donc avec 3 éléments pour biner 2 rangs )

C'est la fin de l'automne

après un printemps estival, juillet et août ( frais et très arrosés ) auront donc été très automnaux. Le ciel ( et le sol ) ont ces jours-ci la même allure que vers la Toussaint…  entre le ralentissement des légumes fruits d’été qui ne murissent que très lentement et les deux mois de végétation qui manquent encore aux légumes d’hiver pour être récoltés - si il n’y a pas trop de maladies - , l› inquiétude des biaux jardiniers grandit concernant le futur remplissage des paniers.

Pour éviter de verser dans le catastrophisme, quelques photos prises lors des dernières belles journées.

http://ahp.li/cc11c817dfc6ef4ef6c3.jpg

légende de gauche à droite :

Pages

S'abonner à RSS - Au jour le jour