Au jour le jour

Pendant les chantiers, le printemps continue...

…et principalement dans les épines noires et les myrobolans en fleur, çà butine «à fond les manettes» ; les pollinisateurs sont si nombreux à travailler que çà en serait un genre de tapage diurne, et le riverain de se demander : que fait donc la police ? (elle tire les gilets jaunes, répondit l’écho !).

Sous tunnel, les fèves ont une bien belle floraison,

C'est aujourd'hui le printemps

C’est aujourd’hui le début officiel du printemps. Et comme d’hab, le début de printemps, c’est un peu de tous les temps : soleil printanier et pluies sous temps gris. Concernant le soleil printanier, c’est le début de floraisons d’espèces sauvages. Les prunelliers dans les haies explosent de fleurs blanches et çà butine à donf› !

Haie bocagère de feuillus de pays plantés en mélange

la prairie humide est garnie de fritillaire

Poésie et chantier..."en même temps".

La vie du paysan-maraîcher bio, çà ne consiste pas seulement à travailler penché sur sa terre du matin au soir à la sueur de son front… il lui arrive aussi de lever la tête ! Et heureusement ! Et çà fait drôlement du bien de voir çà…

C’était très beau et réjouissant, ce passage de grues !

Durant cette semaine de beau temps troublé par quelques journées grises et quatre petits milimètres de pluie, le Biau Jardinier a continué de valoriser cette période de sol sec en poursuivant les chantiers prévus : entretien du drainage, installation d’arrosage.

Et pendant ce temps au jardin...

…la vie hivernale suit son cours.

Les engrais verts hivernants protègent le sol des intempéries et de l’érosion. C’est une technique fondamentale en bio en hiver aussi : leur végétation empêche le lessivage des éléments fertilisants. Tous sont en bonne forme hivernale : ceux semés en automne (1er plan) comme ceux en place depuis une ou deux années (2nd plan).

Engrais verts annuels et pluriannuels couvrent le sol.

Travaux d'hiver

Notre ferme compte pas mal de haies : des anciennes déjà en place avant l’arrivée des Biaux Jardiniers, et celles qu’ils ont plantées peu à peu. Il y a aussi des arbres isolés : là encore des «anciens» et des «nouveaux». Le Biau Jardinier a travaillé récemment à l’entretien notamment des arbres d’alignement plantés il y a une quinzaine d’années le long de la desserte. Travail mené à la tronçonneuse ou à la scie.

Et dans cette activité, il arrive toujours un moment où les bras sont trop courts…  alors il faut… prendre de la hauteur !

Pages

S'abonner à RSS - Au jour le jour