Au jour le jour

Laborieux...laborieux...

C’est pourtant sûr que vu de loin, et avec du soleil, c’est joli, c’est bucolique, le jardin ! Et avec la couverture blanche de «l’abri à quincaillerie», c’est lumineux ! Aaahhh, le charme de nos paisibles campagnes…

Haies bocagères récentes ou anciennes tout autour de notre Biau Jardin de Grannod

Mais il a vraiment pas mal plu encore ces jours ci. Alors avec toujours le même soleil, quand on regarde le jardin de plus près, c’est nettement moins enthousiasmant !

Un début de saison "laborieux"

Çà reste toujours pas trop facile au jardin : à peine le sol ressuie pendant les rares journées ensoleillées, qu’il pleut rapidement à nouveau : çà n’est pas encore la catastrophe, mais tout n’est pas implanté à la date qui était prévue sur le plan… (c’est le passage du projet à sa réalisation, de la théorie à la pratique !). Et puis çà manque de soleil !

Humidité et manque de soleil contratrient les légumes...et le Biau Jardinier !

C'est bien mouillé !

Si on se fie au calendrier, dernière décade de mars, on peut faire un petit bilan des dernières semaines de l’hiver.

Il y a quelques temps, le Biau Jardinier avait réussi à «passer entre les gouttes», et planter en plein champ tout ce qui devait l’être, poser les protections contre le froid, installer les occultations prévues, :

Ceinture ET Bretelles

«Ceinture et bretelles», c’est dit-on, la «mentalité» et le mode de fonctionnement du rural classique. Les Biaux Jardiniers, paysans-maraîchers ruraux ne dérogent donc pas à la règle.

Chaque année, sous leurs tunnels, ils prévoient un système supplémentaire de protection contre le froid : petits arceaux, voiles non-tissés déroulés à l’avance, de façon à ne pas «être surpris» et pouvoir rapidement faire face en cas de petit gel. Les voiles non tissés avaient été installés il y a déja un moment.

Premiers semis

Ils n’avaient pas pris le temps sur le moment d’en faire immédiatement un article pour le site, mais il y a quelques semaines, les biaux jardiniers ont fait les premiers semis directs sous tunnels de l’année 2018 : les astres étaient tout à fait favorables au semis de légume racine. La météo n’avait pas vraiment besoin d’être, elle aussi, favorable (encore que…) parce que sous tunnel, il est «tacézézé» (pause !) d’avoir du terrain pas trop mouillé.  Les biaux jardiniers ont donc sorti «tout l’matos»…

premiers semis sous tunnel

Y'a du neuf sur le site

Le chargé de comm. du Biau Jardin de Grannod a pas mal travaillé à l’amélioration du site ces derniers temps. Et il n’a pas été le seul…heureusement… il y a avait Victor !

Victor, a été le premier trésorier de la Guillamap, et sur le site, il a pas mal bossé lui aussi. Il s’est occupé de l’esthétique du site, de sa foncionnalité, de réparer ce qui ne marche pas trop bien, et de faire comprendre au Biau Jardinier comment il faut s’y prendre (ce qui n’est pas forcément le plus rapide…). Il a notamment installé l’onglet «présentation» qui permet de lire le livre «la belle histoire du Biau Jardin de Grannod».

Crue, lutte bio, et début de saison.

Voilà un bon moment qu’il pleut, en Bresse comme dans le Jura : les biefs débordent, la Seille déborde et envahit «la prairie». C’est de saison… Les parcelles juste en dessous du jardin sont en partie recouvertes. L’eau n’arrive pas très loin de la haie :

La Seille "sort de son lit".

Depuis le haut du jardin aussi on voit que toute la prairie est sous l’eau :

Pages

S'abonner à RSS - Au jour le jour