Au jour le jour

Quatuor d'amapiens...




Ce dimanche a été studieux : un quatuor d’amapiens est venu nous aider pour une activité très buccolique  : couvrir de neuf un tunnel dont les plastiques s’étaient cassés après 6 années de bons et loyaux services.






Sous  un beau ciel bleu, cela a été bien agréable, d’autant que le vent est resté raisonnable et a eu la gentillesse de ne pas souffler trop fort :  tout s’est donc bien passé.




Nous voici donc avec deux tunnels chaussés de neuf pour affronter l’hiver…pas de fausse note : merci au quatuor !

Récolte des oignons




La culture des oignons s’est bien passée et  il y a une très belle récolte. Encore une fois, la culture des oignons non pas à partir de bulbilles mais à partir de la graine (bio) semée en mottes puis repiquée apporte une belle qualité ( mais c’est nettement plus de boulot ) . Il faut profiter de ces quelques jours de beau temps pour arracher les oignons qui sont mûrs. Mais comme les jours qui viennent sont annoncés très pluvieux, nous avons dû les faire sécher sur palettes tranquillement le temps nécessaire sous un tunnel-hangar avant le stockage définitif en caisses pour l’hiver  au grenier.

Une manutention de plus !…
 

épandage du fumier

Aujourdhui, nous avons épandu le fumier nécessaire sur la moitié de notre jardin actuellement en «engrais verts» et sur laquelle nous ne cultiverons des légumes que l’année prochaine.
Ca a été une affaire rondement menée. Les conditions météo étaient idéales.




Notre ami Thomas, éleveur de charollais à Frangy en Bresse avait livré le fumier depuis quelques jours. Nous souhaitions que ce fumier reste en tas le moins longtemps possible, pour que la phase de compostage se passe au sol. Comme le terrain est assez sec,et que les risques d’averses les jours prochains amènent une pause dans les foins que font les éleveurs,  l’épandage a été décidé pour aujourdhui.

La sauvegarde

Le service de remplacement est une association d’agriculteurs qui embauche des salariés en CDI pour les faire travailler à la journée chez ses adhérents. Il y en a plusieurs sur le département. Dans notre coin de Bresse, l’association porte le nom de «la sauvegarde».

Pages

S'abonner à RSS - Au jour le jour