Au jour le jour

Chantier chambre froide

Les Biaux Jardiniers viennent de mener à bien un petit chantier bâtiment pour améliorer le stockage et la manutention des légumes. Il s’agissait de remplacer les deux portes de la grande chambre froide.

Parce que les portes d’origine récupérées pour trois fois rien, l’une il y a plus de vingt ans, l’autre il y a trente… ne correspondaient plus aux besoins actuels puisqu’il y en avait une uniquement piétonne, et une dont le passage avec le gerbeur manquait de confort. Il fallait une «remise à niveau» : des portes grand format pour un rangement aisé et rationnel des légumes dans la chambre froide.

Entretien estival

En août au jardin, on peut un peu «lever le pied» : il y a moins de semis et plantations. Mais il ne faut pas trop faiblir : août, c’est le moment de continuer l’entretien estival du jardin parce que légumes et engrais verts comme adventices, c’est encore la saison où tout pousse vite.

Troisième binage manuel des chicorées Pain de Sucre pour cet hiver.

Il faut assurer notamment binages et engrais verts.

Petits outils et gros outils

Des fois, des engins, il y en a plein la cour…

C’est en fait assez logique : comme il fait bien sec ces temps ci, c’était vraiment le moment d’en profiter pour faire les travaux de terrassement avec les gros matos qui font teuf teuf. Travaux de terrassement en attente mais indispensables à faire «au sec» et à finir absolument avant la prochaine saison des pluies….  

Y'a fait du bien, c'te p'tiot' pleue !

Il a un peu plu dimanche, un peu avant le concert de klaxons. Et çà a fait drôlement du bien au jardin (l’eau du ciel, pas les klaxons), en complément des arrosages.

Culture de salade après occultation (en cours à droite).

Et même si çà n’a pas «fait» beaucoup d’eau, en plein champ, çà pousse plutôt joliment, et les engrais verts (non arrosés) en ont été tout ragaillardis.

Dérèglement climatique et cultures de saison.

Les Biaux jardiniers tentent de lutter contre les conséquences in situ des dérèglements climatiques en cours. Dans nos campagnes, donc, et sous tunnels comme en plein champ, c’est pas toujours facile.

Ici, du son : 2 minutes de Jean Jouzel sur France Culture hier mardi 10 juillet.

Ici du texte et des photos:

Ça dépote, au jardin !

Ça dépote chez les bestioles

Par exemple, la semaine dernière, il y avait invasion de coccinelles en train de se nymphoser sur les aubergines (LIEN). et bien cette semaine, c’est devenu çà : du vide d’un coté, de la vie de l’autre.

Les Biaux Jardiniers sont donc très heureux de vous annoncer la naissance de beaucoup d’adultes (çà fait bizarre, dit comme çà, hein ?). Notre reporter était sur place, çà s’est passé à peu près comme çà :

Pages

S'abonner à RSS - Au jour le jour