Rhône-Alpins en visite en Bresse

Deux épisodes «visiteurs» ces derniers jours au jardin : un groupe de futurs maraîchers en formation en Isère, et une apicultrice du Rhône.

Futurs maraîchers (38)

article

L’EPL de Saint Ismier, à l’Est de Grenoble, compte un lycée et un CFPPA ; ce dernier réalise des formations pour le BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole). C’est dans ce cadre que sont venus en visite technique au Biau Jardin de Grannod  20 adultes en formation sous la houlette de leurs 3 formateurs.

Et pourquoi donc venir de si loin jusqu’au fin fond de notre Bresse ? Parce que le Biau Jardin de Grannod est «une des fermes de référence pour le maraîchage bio citée par la chambre d’agriculture régionale Rhône-Alpes»…

Vouaille don !…la gloire ! !

Le mérite agricole va-t- il sous peu orner le fier poitrail du Biau Jardinier ? et ce ne serait qu’un entrainement pour y accrocher ensuite une napoléonienne légion d’honneur ??

Plus sérieusement, nous avons donc accueilli ces futurs maraîchers et leurs formateurs par la présentation notre petite vidéo déja ancienne mais encore pertinente qui en détaille en 20 minutes son histoire, ses méthodes, optique de travail et résultat. Puis nous avons examiné les différents outils que nous utilisons pour la préparation des planches permanentes et l’entretien des cultures. Après la pause casse-croûte du midi sous le beau soleil que nous avons eu toute la journée, direction le jardin avec pour principal sujet organisation et rotation des cultures, pratique des engrais verts comme base de la rotation et de la fumure. En plein champ comme sous abri. Puis  retour au bâtiment pour visiter les locaux de stockage et de préparation des légumes.

Même en limitant la pause casse-croûte au strict minimum, il n’est pas très facile de respecter les horaires administratifs quand il y a pas mal de temps de transport.

Apicultrice transhumante (69)

Séverine est apicultrice.

C’est une des 4 associé/e/s du Gaec (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) de la Ferme du Colombet  (LIEN) : ils élèvent des abeilles, des poules, des vaches limousines dans le massif du Pilat Évidemment en bio certifiée.

Elle est venue se rendre compte sur place si le Biau Jardin de Grannod pouvait accueillir une partie de ses ruches, notamment pour y faire du miel d’acacia. C’est vrai que le quartier n’en manque pas.

Et que les biaux jardiniers en ont pas mal intégré, en compagnie de prunelier et myrobolan dans les plantations bocagères qu’ils ont réalisées (LIEN).

Séverine a arpenté toute la ferme accompagnée par le Biau Jardinier pour se faire une idée précise des possibilités de butinage, principalement en début de saison. Et pour identifier le lieu le plus adapté, tant pour l’orientation que pour l’accès, qui permettra d’accueillir les ruches.

À la recherche du meilleur emplacement...

C’est particulièrement les courgettes de printemps qui vont être contentes de cette cohabitation pollinisatrice. Mais pas que : tout le jardin en profitera !

 

 

Tags: 

Catégorie: