Récolte des courges

C’était week-end cucurbito-convivial cette semaine au jardin. Avec une trentaine de mangeurs de tous âges. Nous avons fait des chaines pour rentrer les courges le matin.

Pour le traditionnel repas partagé qui accompagne chaque année la journée travaux pratiques, les Biaux Jardiniers avaient confectionné le non moins traditionnel «crumble à la courge spaghetti» (recette). 

La météo de cette année a bien facilité les choses, surtout dans les dernières semaines de la culture. Le temps a été vraiment sec, il y a bien eu quelques matinées brumeuses, mais toujours suivies de journées ensoleillées. Les fruits ont donc pu terminer leur mûrissement dans de bonnes conditions. Et le séchage au champ a été de bien bonne qualité.

La culture des courges, les Biaux Jardiniers ont pour politique de ne jamais l’arroser. Le défi consiste donc à jongler avec les prévisions météo pour fixer la date de mise en place des «plants auto-construits».

Et cette année encore, çà a bien fonctionné : l’averse annnocée a effectivement arrosé copieusment les plants quelques heures à peine après leur plantation au jardin. Et la végétation a bien démarré, sans trainer.

Et comme on ne peut pas dire que nous ayons eu un été pluvieux (on peut même affirmer qu’il a été très sec…) les courges ont eu ce qu’elles préfèrent pour donner une belle récolte : du fumier rapidement composté avant plantation (LIEN), une reprise rapide des plants, soleil et chaleur sans humidité, bonne ventilation.

Avec de belles bandes fleuries pour attirer les pollinisateurs et autres insectes auxiliaires

Les variétés les plus précoces avaient été récoltées il y a quelques semaines ; restaient les plus nombreuses. La récolte était jolie, en qualité et en quantité.

Comme de tradition, les voyages jardin/bâtiment de palettes et pallox remplis ont été l’occasion de petits «tours de manège paysan teuf teuf» manège spécial enfants calmes car la vitesse est très calme.

Et il n’y a pas eu de jaloux car il y a fallu deux douzaines de voyages…

Notamment inspirés par les techniques vues chez les collègues du Québec lors du voyage ARDAB de 2017, et de ce qu’ils déduisent de plusieurs années d’utilisation de leur local de conservation de courges équipé de petits ventilateur et déshumidificateur adaptés, les Biaux Jardiniers espèrent une belle conservation de cette belle récolte.

 

Tags: 

Catégorie: