Premiers semis

Ils n’avaient pas pris le temps sur le moment d’en faire immédiatement un article pour le site, mais il y a quelques semaines, les biaux jardiniers ont fait les premiers semis directs sous tunnels de l’année 2018 : les astres étaient tout à fait favorables au semis de légume racine. La météo n’avait pas vraiment besoin d’être, elle aussi, favorable (encore que…) parce que sous tunnel, il est «tacézézé» (pause !) d’avoir du terrain pas trop mouillé.  Les biaux jardiniers ont donc sorti «tout l’matos»…

premiers semis sous tunnel

«Semis direct» késako ?

Semis direct = faire descendre la graine direct en terre pour qu’elle y lève et que le légume s’y développe, par opposition à «semis en motte» = faire descendre la graine dans du terreau pour qu’elle y lève et que quelques semaines plus tard, l’ensemble plant + racine en motte de terreau soit repiqué en terre.

Nous avons utilisé pour cela nos 2 tracteurs :

Dans le rôle de la brouette à moteur, «le vieux Massey» avec sa direction sans assistance, sa peinture défraichie et toujours vaillant.

Mais à 42 ans, quoi de plus normal que d’être  vaillant ???  De plus, les biaux jardiniers se chargent scrupuleusement des opérations d’entretien routinières, font ce que leurs compétences autorisent pour les réparations, et dans les cas de maladie (rarissimes), il font appel à Jean-Charles, le médecin spécialisé en vieux Massey qui se fait un plaisir d’ausculter et porter remède à domicile et à peu de frais. Et dans la benne accrochée derrière par son triangle rapide, le semoir mécanique multi-rangs que les biaux jardiniers utilisent pour semer tout sauf le radis botte. Ça n’est pas le semoir idéal tip top, mais à ce prix, çà s’en rapproche cependant un petit peu ! On obtient une qualité de semis correcte. Mais c’est vrai qu’un «vrai» semoir de précision pourrait être un investissement intelligent à terme. Le semoir multi-rangs était donc là pour semer de la carotte botte.

Dans le rôle du tracteur manutentionneur, avec son mât lève-palettes, le fringant Kubota, qui va sous peu fêter sa première dizaine. Pourquoi donc la fourche à palette pour un matériel ausssi léger que le semoir à radis ? ? Pour  une raison bien simple : le semoir «Pourey» (du nom du maraîcher local qui le fabriquait encore il y a une génération) est toujours stocké et transporté fixé sur sa palette adaptée, avec «rampe de descente / montée incorporée»…et auto-construite. Car le «Pourey» est fragile ! Il est entièrement construit en divers types de matières plastiques. Mais pour semer le radis botte, y’a rien de tel en investissement léger que le Pourey. Et si on fait faire un devis de semoir à radis moderne…à un revendeur contemporain de semoir à rouleau…pouf pouf pouf…on adore encore plus le Pourey !

Il y a 15/20 ans, d’entreprenants entrepreneurs d’ex pays de l’Est, constatant le maintien de la demande et l’absence d’offre, s’étaient lancés à refabriquer ces outils de petits maraîchers d’entre deux guerres (houe à bras, semoir en plein, poudreuse, binette, etc…) qui ne se trouvaient plus dans le commerce. Ils les concevaient et réalisaient «à l’ancienne», donc un tout petit peu lourd peut-être, mais super simple, hyper solide. Rustique, adapté, réparable, bref, «à la soviétique?»… Et les ont vendu à bas prix, le temps de répondre au plus gros de la demande..puis de passer à autre chose.

Les quelques tentatives contemporaines «équivalentes», qui surfent, elles, sur le buzz des vidéos vendant le maraîchage sur petite surface, sont plutôt du genre startup. Et elles font fragile, inutilement inventif, technologique et compliqué, cher, mais avec de la belle comm en vidéo. Et donc notamment sans semoir vraiment adapté. Ma foi…

Pour semer les radis, les biaux jardiniers ont ouvert l’occultation qui était en place depuis assez de temps pour avoir été efficace

ouverture de l'occultation avant semis

et ils ont réalisé le semis en traction animale

semoir à radis en traction animale

puis remis en place la toile d’occultation le temps que la levée se fasse. Même type de pratique- mais avec le semoir multirangs - pour le semis de carotte, mais sans photo.

 

 

Tags: 

Catégorie: