La maraîch' en Bresse, c'est hyper cool !

L’ami Michel, maraîcher québécois du Vallon des Sources, nous a envoyé un petit mot après avoir lu l’article de la semaine dernière : le site du Biau Jardin de Grannod bénbéficie d’une renommée internationale  :-)) … Les photos de végétaux bio qui poussent bien grâce à la météo de mars l’ont inspiré pour nous donner des nouvelles «à contrario» de la saison chez eux :

«Ce matin, il neige encore, elle vient rejoindre les 40 cm qui sont encore au sol, sol qu’on n’a pas vu depuis la mi-décembre. La semaine passée on a encore eu 2 nuits à moins 20. C’est normal ici, mais on a quand même hâte que ça finisse.»

Pfiou ! On les comprend !

Pour acheter son bouquin, choix parmi les vivantes chroniques qu’il rédige pour leurs abonnés de paniers, suivre ce LIEN

Ici, les pommiers sont jolis

légumes, abris, bocage,engrais verts pluri-annuels, fruitiers, prairie permanente : notre biau diversité

et l’engrais vert pluri-annuel va finalement très bon train.

entre des carrés en luzerne, un engrais vert avant bande fleurie

Le biau jardinier avait pour objectif d’installer sa rotation légumes engrais verts sur 26 carrés tout en augmentant la surface cultivée sous tunnel. Il avait donc décidé, lors de la préparation de son installation  il y a trois ans, de mettre en culture de légumes la partie du pré verger en prairie permanente. La surface pour deux carrés supplémentaires avait été semée en engrais vert annuel après décompaction et déchaumage de la prairie. Un autre avait été semé l’année dernière. Et cet engrais vert vient d’être broyé/déchaumé :

Les biaux jardiniers vont sans tarder monter les planches. Il est prévu d’y cultiver cette année les courges.

C’est vraiment le printemps, les biaux jardiniers ont entendu le coucou, la huppe. Et le courlis (le limicole «bressan»).

Et la saponaire fleurit :

Mais il y a aussi des inconvénients (les paysans se plaignent toujours…) : la claytone qui devait servir aux derniers mescluns a fleuri «sans prévenir» et les biaux jardiniers ont été pris de vitesse :

Du coup, pas de vrai «mesclun» (du provençal «mélange») dans les paniers de cette semaine, mais seulement des bouquets de roquette . Et aussi les premières laitues.

Pour les jours qui viennent, il est (notamment) prévu de ramer les petit pois de plein champ, et faire quelques grosses plantations, échalote, oignon : les cieux sont favorables.

Finalement, la maraîch› en Bresse, c’est hyper cool !

 

 

 

 

Tags: 

Catégorie: