Immobilier ou mobilier ?

Un genre d’ovni-qui-ne-sait-pas-voler est arrivé récemment sur la ferme. Et qui va bien faciliter la vie lors des livraisons de paniers aux abonnés.

En effet, les Biaux Jardiniers avaient utilisé la réflexion autour de l’agrandissement du bâtiment bioclimatique par la chapelle (chantier de cet été) pour réorganiser aussi les circulations et manutentions afin de les adapter au mieux à leurs nouvelles conditions.

Il y a 25 ans autour du bâtiment bioclimatique, ils avaient abandonné l’idée première d’un monte-charge (immobilier) au profit d’un chariot élévateur (mobilier) qui a l’avantage d’être utilisable en tous lieux de la ferme. Ici encore, le choix immobilier du terrassement d’un quai de chargement pour mettre à niveau le fourgon (délicat dans notre Bresse humide), avec son immobilisation définitive de surface, le blocage de certaines circulations, etc… a été abandonné. Au profit de la polyvalence et de la souplesse du mobilier. D’où l’arrivée de l’ovni. Et son usage. Illustration :

Etc…

Etc… Hiver doux : homme blanc poser un pull !

Tags: 

Catégorie: