Il a pris sa tête d'hiver, le jardin...

…et quand on y descend, çà a un air plutôt tristounet : ciel gris, voire brumeux, ambiance humide, pas trop de soleil : brrrrrrr!!!!!!!!!!

triste jardin en tenue d'hiver

C’est parfois la réalité météo de notre Bresse louhannaise, dont  les «brouillards lumineux» (…) étaient chantés par «Claudel et Vacheré» dans le Rock de la Chapelle-Naude.
L’hiver au jardin, avec ses premiers froids çà se voit, surtout du coté des engrais verts en mélange : les toutes premières gelées avaient détruit le sarrasin. N’en reste plus depuis plusieurs semaines que la tige toute roussie qui dépasse au dessus des espèces résistantes au froid :

une fois le sarrasin détruit par le gel, les autres plantes du mélange engrais vert assument leur rôle.

La phacélie qui prenait le dessus a par endroits été un petit peu cuite, mais seulement par les gels de ces derniers jours
une partie de la phacélie est détruite par le gel, ailleurs non : tout est "normal"

Et elle est ailleurs encore bien poussante parce que sa sensibilité au gel dépend beaucoup de son stade de développement.
Bien sûr, les divers trèfles, luzerne, ray-grass et fétuque des mélanges pluriannuels, les céréales et fabacées des mélanges annuels continuent normalement leurs vies de végétaux résistants à l’hiver.

Avec donc cette météo grisâtre, tout à fait de saison mais peu favorable à la bonne humeur, les biaux jardiniers, pratiquants convaincus du culte de l’énergie solaire et des bienfaits du soleil, se tournent avec respect… piété… et un bel ensemble vers le Levant…lors de la cueillette du chou de Bruxelles. Mais…

…mais çà ne suffit pas à réchauffer les doigts : à quand l’invention du gant «en même temps» chaud, étanche et souple ???

 

Tags: 

Catégorie: