Casse sur cultibutte :-))

«Vous semblez bien vous amuser, pendant vos stages d’auto-construction, mais est ce qu’ils sont vraiment solides, vos outils, hein, parce que vous apprenez en les faisant ! alors…» soulevait une intervenante lors de la première réunion publique tenue sur le thème de l’auto-construction, à Grenoble. Avait elle vraiment raison de s’inquiéter ? Peut-être…

Casse sur cultibutte

Maintenant nous pouvons répondre à la lumière de l’expérience de terrain puisque le cultibutte en question vient de subir sa première casse… après donc pas loin de neuf années d’utilisation intensive.     :-))  Casse gênante, évidemment, mais pas bien grave : le pronostic vital était bien loin d’être engagé !  Neuf ans, en terme de droit rural, çà fait…. un bail….un bail avant la première casse… les matériels proposés par l’industrie ne peuvent peut-être pas tous en dire autant !

C’est en effet pendant l’hiver 2010 / 2011 que le Biau Jardinier avait eu le privilège de participer (LIEN) au premier stage «auto-construction» (organisé par «Adabio Auto-Construction» qui allait se professionaliser quelques années plus tard en «Atelier Paysan») et d’en repartir avec un des sept premiers «cultibutte» réalisés. Et  avec non seulement l’outil auto-construit, mais aussi les compétences acquises, alors il n’a pas été bien difficile de réparer !

"auto-réparation" de la casse sur cultibutte

Une fois encore, les anneaux de levage qui avaient été prévus à l’atelier lors de la construction du bâtiment bioclimatique (LIEN) ont bien amélioré le confort de travail du Biau Jardinier ! Un mini investisssement pour de grands services.

Les anneaux de levage permettent de tenir sans peines ni risques les charges à la hauteur désirée

Tags: 

Catégorie: