14 juillet Biau.

Le Biau Jardinier avait reçu invitation présidentielle à se rendre ce 14 juillet aux commémorations 2020 de cette révolution qui avait (notamment) réussi alors à prendre la bastille (époque lointaine !).

Se sachant proposé par Mme la sous-préfète (qui avait su apprécier lors des 40 ans de Bio des Biaux la réalité efficace de notre ferme maraîchère Bio), le Biau Jardinier a fait (dans sa tête et dans son carré de chou-fleur) un rapide bilan de la politique Bio de cette première moitié du quinquennat Macron :

  • dès septembre 2017 annonce (Lire la Bio vue de Travert) de la suppression du financement national des aides à la Bio lors d’un déplacement ministériel à Tech&Bio (foire Bio organisée par les chambres d’agriculture), le soir même du jour où le Biau Jardinier était distingué d’un «Talent Tech&Bio» !! La suppression du financement par la région Bourgogne Franche-Comté a bien évidemment suivi : écouter ici.
  • mai 2020, en confinement, visite présidentielle d’hommage au travail des agriculteurs… dans une usine finistérienne à tomate hors sol (= serre chauffée, éclairée, sol bétonné, racines trempant dans un mélange eau/engrais chimique, travail réalisé par deux fois plus de saisonniers que de CDI) ! Lire «Arrogance, mépris et méconnaissance des sujets.»

Après intense réflexion, et en républicain ouvert et positif, il a accepté ce déplacement veille et avant veille de confection des paniers. Il s’en est expliqué «avec son franc parler» sur Radio Bresse :

Dans l’espoir de retours locaux. Concrets.

Cliquer pour agrandir.

Cet éclairage présidentiel attirera-t-il sur le maraîchage local, ses difficultés, et le Biau Jardin de Grannod l’attention des décideurs locaux ? Ils sont en effet très nombreux à parler très régulièrement : de relocalisation de la production, de produits de qualité Bio dans les cantines sous leur responsabilité. Favorisera-t-il un passage des discours aux actes ??

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés !

Tags: 

Catégorie: