10 ans de 100% paniers : la teuf avec les mangeurs !

Ce week-end, «c’était la teuf» au Biau Jardin de Grannod, pour arroser dignement le 10ème anniversaire du partenariat solidaire avec la Guillamap :

pour le  Biau Jardin de Grannod voilà donc plus de 10 annés que 100% de la production est vendue par abonnement à des paniers (puisque commencée dès 1999, la vente par abonnement à des paniers s’accompagnait jusqu’à fin 2006 de la vente au marché de Chalon).

C’est en effet en janvier 2007 que les biaux jardiniers ont signé leur premier contrat, un essai d’un mois, avec les amapiens du quartier de Lyon Guillotière, ce qui leur a permis d’abandonner un marché de détail vieillissant, tout en continuant à servir la clientèle locale qui s’était fidélisée depuis 1999 au système d’abonnement à leurs paniers (disponibles à la ferme, ou en dépot à la boucherie bio de Chalon ou aux saveurs d’autrefois à Louhans).

Le samedi après midi, a débuté par une escapade dans les parcelles et l’atelier meunerie/pain d’Éric et Nathalie, les paysans boulangers de Vincelles, dont les biaux jardiniers emmènent une belle partie de la production aux adhérents de la Guillamap. Puis retour à la ferme :

Les tables pour le repas du samedi soir avaient été installées dans le local de préparation, puisqu’il pleuvait.

À l’apéritif, tout le monde a échangé autour des photos retraçant l’histoire de l’amap et de ses relations avec les biaux jardiniers, puis nous avons dégusté ce que chacun avait mitonné chez lui. Le tout arrosé de Crémant de Bourgogne et Passetougrain venant de chez Pierre et Martine, viticulteurs bio dans la commune où les biaux jardiniers avaient leur première ferme de 1978 à 96.

La maison des biaux jardiniers a hébergé pour la nuit 7 familles avec 1, 2, ou 3 enfants

Dimanche matin, le biau jardinier a fait visiter tous les détails du bâtiment, sa conception bioclimatique, son chauffage 100% renouvelable et son mode d’organisation du travail. Il a exposé ses projets d’aménagements et d’agrandissements.

Tous les détails sur le bâtiment dans le livre du caroussel  de présentation accessible aussi par ce LIEN

Le repas de midi a été l’occasion de souffler les 10 bougies du gâteau aux carottes. Le gâteau de carotte, c’est le fidèle des anniversaires professionnels, il avait  aussi évidemment servi pour porter les bougies des 30 ans de bio des biaux jardiniers

Cédants et repreneur ont été aidés dans cette cérémonie éolienne par des enfants des premiers amapiens, parents toujours fidèles (aux paniers pour ceux qui sont toujours lyonnais, aux journées visite ou courge pour ceux partis à Annecy). Tous enfants nourris dès leur départ dans l’alimentation solide et la vie avec les légumes du Biau Jardin de Grannod.

Plus de 60 mangeurs présents ont dégusté toute une série de bonnes choses. La pluie de la nuit avait permis d’organiser pour les enfants le traditionnel « atelier patouille » puisque les conditions de sa mise en place sont souvent réunies lors des week end avec les amapiens… : LIEN

L’après midi, incontournable visite de l’ensemble du jardin : chacun a pu constater que fèves et petits pois, c’était en bonne voie,

et que les engrais verts, en plus d’amener la fertilité par la simple photosynthèse, c’est joli, surtout quand c’est Anne-Cé qui photographie !

« Grand tour » par les prairies humides au Nord du jardin, occasion de constater « en direct » que ces lieux servent de refuge aux auxiliaires qui aident les biaux jardiniers à maintenir les ravageurs en deçà du seuil de nuisibilité.

Passage par le pré-verger à l’Est.

puis direction sud

avant de découvrir l’échelonnement de salade et les cultures en place dans les nouveaux tunnels

En parallèle, l’activité promenade en tracteur et initiation à la conduite a remporté un beau succès auprès des plus jeunes !

Bref, un week end vraiment très sympathique,

même si assez sollicitant :

 

Tags: 

Catégorie: