Relaxe pour les Faucheurs d'OGM chez Dijon Céréales

Nouvelle victoire pour les Faucheurs Volontaires d’OGM !

Le 28 novembre 2016, les Faucheurs Volontaires avaient neutralisé des essais de colza OGM (colzas «Clearfield marque BASF» rendus tolérants à herbicides) menés par le groupe Dijon-Céréales. Les 15 et 16 novembre 2018, les Faucheurs Volontaires étaient jugés pour ces faits et le refus de fichage ADN.

Ce 17 janvier 2019, le Tribunal de Grande Instance de Dijon a prononcé la relaxe des Faucheurs Volontaires pour ces deux chefs d’accusation.
Ce verdict est un premier pas vers la prise en compte par l’État français de la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne de juillet 2018 sur le sujet de la mutagénèse, des nouveaux OGM. Le parquet n’ayant pas fait appel de ce jugment, la relaxe est à ce jour définitive.
Les Faucheurs Volontaires dénoncent la culture de ces OGM cachés en France. Ils restent déterminés et demandent au gouvernement l’interdiction immédiate des semis de tournesols OGM mutés pour ce printemps 2019.

Les Biaux Jardiniers avaient rendu compte de ce fauchage de colza OGM chez Dijon Céréales ICI

Ils avaient rendu compte de ce procès ICI

Ils avaient mis en ligne l’ensemble des dossiers techniques et juridiques sur les colza et tournesol OGM ICI

Malgré le jugement de la cour européenne de justice confirmant le 25 juillet 2018 que les plantes modifiées obtenues récemment par mutagénèse sont bien des OGM, jugement d’application immédiate, le gouvernement français n’a toujours pas mis sa législation en conformité et avait laissé semer en plein champ les colza OGM VrTH à l’automne 2018. Ils sont actuellement en culture…

Quid des semis de tournesol OGM ce printemps 2019 ?

Documentaire sur les plantes mutées, de l’émission «Vox pop» diffusée sur Arte le 27 janvier 2019 :

photos De Crop

Tags: 

Catégorie: