Dérèglement climatique et cultures de saison.

Les Biaux jardiniers tentent de lutter contre les conséquences in situ des dérèglements climatiques en cours. Dans nos campagnes, donc, et sous tunnels comme en plein champ, c’est pas toujours facile.

Ici, du son : 2 minutes de Jean Jouzel sur France Culture hier mardi 10 juillet.

Ici du texte et des photos:

Ça dépote, au jardin !

Ça dépote chez les bestioles

Par exemple, la semaine dernière, il y avait invasion de coccinelles en train de se nymphoser sur les aubergines (LIEN). et bien cette semaine, c’est devenu çà : du vide d’un coté, de la vie de l’autre.

Les Biaux Jardiniers sont donc très heureux de vous annoncer la naissance de beaucoup d’adultes (çà fait bizarre, dit comme çà, hein ?). Notre reporter était sur place, çà s’est passé à peu près comme çà :

Enfin !

Enfin, plusieurs journées consécutives avec un temps estival ! La preuve ? C’est demain le fête de la musique ??

arrosage par asperseurs à bas débit pour économiser la ressource en eau

Les Biaux Jardiniers arrosent !

Les dernières journées ont été «bien occupées» à toute une série de travaux de préparation de planches, et d’entretien en plein champ, notamment des binages de cultures :

"Trop d'eau en juin...terrain pas sain"

…c’est du moins ce que dit Monsieur Populaire (Sagesse de son  prénom) le bien connu producteur… d’adages. Il dit aussi : «Trop d’eau en mai…terrain mauvais» «Déluge en juin…le jardin va pas trop bien»… et «Jardin trop mouillé…Biau Jardinier bien em…bêté». Il a ben drôle-ment raison, Sagesse Populaire !

"Commémoration de cinquantenaire hors sujet."

En notre triste époque de commémorations obligatoires, seule façon semble-t-il de diffuser l’histoire, de faire connaître et comprendre le passé, le chargé de comm› du Biau Jardin de Grannod cède, à sa façon, aux six reines de la mode en ce mois de juin 2018.

Pierre Beylot

Henri Blanchet

Gilles Tautin

 

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil